POTTER LOUIS DE (1786-1859)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique belge, journaliste, Potter est rédacteur du Courrier des Pays-Bas, le journal libéral le plus influent du pays. Bien qu'anticlérical et adversaire du Concordat de 1827, il est l'artisan principal de l'unionisme, c'est-à-dire de l'entente entre les catholiques et les libéraux, lors de la révolution de 1830. Il jouit d'une immense popularité à la suite de son emprisonnement sous le régime néerlandais. En 1828, il avait revendiqué, dans un article du Courrier des Pays-Bas, le développement des libertés constitutionnelles. Détenu à la prison des Petits-Carmes, il rédige sa lettre de Démophile au roi et de nouveaux articles où il réclame la liberté de la presse, la responsabilité ministérielle et l'indépendance du pouvoir judiciaire. Banni en 1829, il rentre à Bruxelles en septembre 1830. Il est inclus dans le gouvernement provisoire comme membre du comité central exécutif avec Rogier, Van de Weyer, Félix de Mérode et Gendebien. Il rédige le décret d'indépendance du 4 octobre et convoque le Congrès national chargé d'élaborer une Constitution. N'arrivant pas à faire triompher ses idées républicaines, il envoie sa démission le 13 novembre, dès la constitution du Congrès. Exilé volontaire en France jusqu'en 1838, il prend part à la rédaction du journal L'Avenir avec Lamennais (1831 à 1834). Revenu en Belgique en 1838, il publie l'année suivante ses Souvenirs personnels, dans lesquels il relate son action pendant la révolution belge.

—  Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS, « POTTER LOUIS DE - (1786-1859) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-potter/