LIERRE TERRESTRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Plante médicinale commune dans une grande partie de la France et injustement négligée, quoique employée encore çà et là dans l'Ouest, le Berry, le lierre terrestre (Glechoma hederacea L. ; labiées), appelé aussi « rondelette » ou « courroie de Saint-Jean », jouissait déjà, au xiie siècle, de la réputation de pectorale qu'il a gardée jusqu'à nos jours. Les médecins de la Renaissance y voyaient un vulnéraire puissant, guérissant les plaies internes et les brûlures. Au xviiie siècle, on appliquait sa décoction sur la tête des fous...

La plante (que l'on emploie entière) contient une essence aromatique et un principe amer qui serait identique à la marrubiine du marrube. Comme le marrube, elle contient aussi de la choline et un taux important de sels de potassium. Fluidifiant des sécrétions, expectorant, quelque peu antispasmodique et antiseptique, le lierre terrestre est un excellent remède de la bronchite chronique et de la bronchorrhée ; on l'emploie aussi dans les bronchites communes, passé le stade aigu, quand il y a lieu de désencombrer les voies respiratoires. Au stade aigu, en revanche, la plante pourrait provoquer un surcroît d'irritation. On utilise l'infusion : de 10 à 20 grammes de plante sèche par litre d'eau bouillante ; contact un quart d'heure ; trois ou quatre tasses par jour ; la poudre de feuilles sèches : de 2 à 4 grammes dans une infusion pectorale. La marrubiine n'étant pas soluble dans l'eau, on pourrait préparer un vin : verser 1 litre de vin très chaud sur 30 grammes de plante sèche ; infuser une nuit à la tiédeur, en vase clos ; passer avec expression ; filtrer ; deux ou trois verres à bordeaux par jour.

Le lierre terrestre a aussi donné de bons résultats dans les catarrhes vésicaux, dans l'hyperacidité gastrique, les digestions difficiles, l'insuffisance hépatique. Il est possible qu'il accroisse la sécrétion biliaire (son usage prolongé provoque assez fréquemment la diarrhée).

—  Pierre LIEUTAGHI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre LIEUTAGHI, « LIERRE TERRESTRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lierre-terrestre/