LE NŒUD DE VIPÈRES, François MauriacFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande figure de la littérature française du xxe siècle, François Mauriac (1885-1970) ne fut pas seulement un romancier catholique explorant les abîmes de l'âme. Il fut aussi un grand polémiste, un maître du style, que ce soit dans les Mémoires (1959-1965) ou dans le célèbre Bloc-Notes (1958).

Hantés par la province et la bourgeoisie bordelaises, la plupart de ses romans trouvent, dans ce décor tiré de l'enfance, matière à décrire l'hypocrisie, les calculs vénaux, l'étroitesse d'esprit si caractéristiques de son univers. Si l'analyse psychologique des personnages est à ce point subtile, incisive et sans complaisance, sans doute est-ce en partie dû à la poésie de la langue, d'une grande rigueur classique. Après avoir publié Le Baiser au lépreux (1922), Génitrix (1923) et Le Désert de l'amour (1925), il donne Thérèse Desqueyroux en 1927, puis Le Nœud de vipères en 1932. Si l'introspection gouverne la structure de Thérèse Desqueyroux par un monologue d'une extrême tension dramatique, la lettre-journal intime sert de fil rouge au Nœud de vipères.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de la philosophie, critique littéraire à Études, poète et traducteur

Classification

Autres références

«  LE NOEUD DE VIPÈRES, François Mauriac  » est également traité dans :

MAURIAC FRANÇOIS (1885-1970)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 2 564 mots

Dans le chapitre « Le désert de l'amour »  : […] En 1922 et 1923, coup sur coup, parurent deux courts romans, condensés, linéaires, creusant l'analyse vivante de quelques âmes tourmentées et implacables dans leur peinture de la laideur morale et de l'égoïsme des familles : Le Baiser au lépreux (1922) et Génitrix (1923). Dans le premier, Jean Péloueyre, provincial riche, mais laid, affreusement timide, épouse, sur les conseils du curé et parce […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude-Henry du BORD, « LE NŒUD DE VIPÈRES, François Mauriac - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-noeud-de-viperes/