LE MÉTÉOROLOGUE (O. Rolin)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’histoire en partage

Il faudra soixante-dix ans pour que l’on retrouve la trace des charniers dans lesquels ses compagnons et lui ont péri. Entre-temps, en 1956, il aura été réhabilité. L’État soviétique n’a cependant jamais révélé sa fin. À l’occasion du XXe congrès du Parti communiste de l’Union soviétique, Khrouchtchev a certes rendu public son rapport sur les crimes de Staline, mais il a évité de trop en dire. Il était lui-même impliqué dans ce vaste massacre : « la formidable machine à tuer était aussi une machine à effacer la mort », quand bien même elle ne fonctionnait plus. On doit à l’association Mémorial le travail rigoureux qui a permis de retrouver les fosses communes, de déterrer les restes afin de donner une sépulture et surtout un nom et une biographie aux victimes.

L’histoire de Vangengheim est exemplaire pour les raisons qu’on a dites – un homme moyen est pris dans la tourmente après avoir cru en la Révolution – mais aussi parce qu’elle permet d’approcher à travers un destin individuel une époque furieuse, celle de la terreur, qui suit une « violente espérance », « l’utopie en passe de devenir réalité ». Olivier Rolin cite Isaac Babel évoquant le bonheur et se demande « ce qui se serait passé si la folie de Staline … n’avait pas substitué, comme ressort de la vie soviétique, la terreur à l’enthousiasme ».

Dans son évocation, Rolin montre un pays plein de ressources et d’hommes ou de femmes audacieux, curieux, inventifs dans le domaine des sciences comme dans celui de la culture. Mais l’ordre qui se met en place dévore indifféremment ses fidèles et ses ennemis, employant ses hommes de main aux pires tâches avant de s’en débarrasser. L’écrivain se sent un devoir de fidélité envers les victimes, son écriture en témoigne : « Les bourreaux étaient méticuleux, obsédés du secret mais paperassiers, expéditifs mais archivistes ; pour faire comprendre leur façon de procéder (verbe qui ici veut dire tuer, et tuer en masse), il me semble qu’il faut être méticuleux aussi, p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « LE MÉTÉOROLOGUE (O. Rolin) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-meteorologue/