Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PONTICELLI LAZARE (1897-2008)

Dernier ancien combattant français de la Première Guerre mondiale. Né à Bettola (Italie) dans une famille pauvre, Lazarro Ponticelli fuit la misère en 1907 et voyage jusqu'en France pour rejoindre sa famille qui a émigré à Nogent-sur-Marne. Après avoir vécu dans la rue, il crée, en 1913, une entreprise de ramonage qui périclite avec l'arrivée de la guerre. Il s'engage alors dans la Légion étrangère, avec un de ses frères ; ils sont tous deux envoyés au front près de Soissons. Il combat dans les tranchées au Chemin des Dames, en Argonne, à Verdun. En 1915, il est conduit de force à Turin pour servir son pays natal qui est entré en guerre en mai. Après avoir été grièvement blessé lors d'un combat contre les troupes austro-hongroises, il repart au front à Monte Grappa en 1918. Démobilisé deux ans plus tard, il revient à Paris chez son frère, avec lequel il fonde une entreprise de fumisterie. En 1939, Lazare Ponticelli est naturalisé français. Réfugié dans le sud de la France durant la Seconde Guerre mondiale, il participe à des actions de résistance. Après l'armistice, la société Ponticelli Frères prospère et devient une importante entreprise de tuyauterie industrielle, qui acquiert une stature internationale, dont il prend sa retraite en 1960. Décoré de plusieurs médailles militaires, le doyen des Français et dernier poilu a reçu des obsèques nationales.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )