LA NAISSANCE DU JOUR, ColetteFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsqu'elle entame, à l'été de 1927, la rédaction de La Naissance du jour qui paraîtra l'année suivante, Colette (1873-1954) est entrée dans l'automne de sa vie. Âgée de cinquante-quatre ans, elle est désormais un écrivain reconnu et confirmé. Surtout, après les longs épisodes d'une vie mouvementée et souvent tumultueuse, elle atteint à une relative sérénité. Tout juste divorcée de son second mari, Henry de Jouvenel, elle a rencontré Maurice Goudeket, qui sera son dernier et fidèle compagnon. Après bien des tribulations, elle a réussi à jeter l'ancre. À Paris, elle s'est établie au Palais-Royal où elle résidera presque continûment jusqu'à sa mort, en 1954, et elle a acheté une modeste maison, la Treille-Muscate, à Saint-Tropez, petit port alors ignoré de la mode et du tourisme.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LA NAISSANCE DU JOUR, Colette - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-naissance-du-jour/