ART DE LA MODE L', revue

La longue existence de ce journal de luxe (1881-1972) illustre la mutation opérée depuis cent ans par les journaux de mode. En 1880 les journaux les plus diffusés, La Mode illustrée, Le Moniteur de la mode, ont perdu tout caractère artistique, et l'édition française est concurrencée par la presse viennoise. Néanmoins il existe en France un courant littéraire intéressé par la mode et là où Mallarmé avait échoué dix ans plus tôt, Ernest Hoschedé réussit en septembre 1881 avec L'Art de la mode. Cette superbe revue de trente-deux pages sur grand in-quarto est une réussite face à des concurrents comme La Vie élégante de 1882-1883 illustrée par Félicien Rops. Le rédacteur « Étincelle » s'est assuré la collaboration d'Edmond de Goncourt, de Ludovic Halévy, d'Henri Meilhac, de Jules Claretie, d'Arsène Houssaye et de Théodore de Bainville. Elle est illustrée de vignettes et de très beaux hors-texte de Bigot, de Norbert Goeneutte, de Madeleine Lemaire, de Louis Leloir et d'Alfred Stevens. Les dessins de mode proprement dits sont de petites silhouettes à la plume campées par F. de Rose qui rappellent les figures des journaux du xviiie siècle. En 1883 le titre devient L'Art et la mode, journal de la vie mondaine, sous la direction de H. de Hem (le pseudonyme de Henri de Montaut), avec une page de titre gravée d'une composition de dessins des collaborateurs, disposés en cartes à jouer, par Ferdinand Bac. Le journal a trouvé la formule qui restera la même jusque vers 1910. Nous y trouvons les noms de Coppée, Bachaumont, Gourdon de Genouillac, Edmond Daudet et de peintres tels que Henri Beraud et Édouard Detaille. Bac croque les événements mondains sur une double page, et les rubriques s'intitulent : « À travers l'art », « Art et chiffons », « Galerie des hommes du monde », avec des croquis de Gillot et des hors-texte de Marie de Solar. Directeur en 1889, Charles Chantel conserve toutes ces rubriques jusqu'en 1922. Si les arts y occupent encore une large place grâce aux photogravu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : diplômée d'études approfondies d'histoire de l'art, chargée de mission au musée de la Mode et du Costume, palais Galliera

Classification


Autres références

«  ART DE LA MODE L', revue  » est également traité dans :

DRIAN ADRIEN DÉSIRÉ ÉTIENNE dit (1885-1961)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 766 mots

Dessinateur, graveur et décorateur, Drian est l'interprète talentueux de la mode Art déco dans ce qu'elle a de nerveux, d'éphémère. Venu à Paris vers 1898, Drian s'oriente bientôt vers l'illustration ; ses compositions, publiées dans L'Art et la mode, sont d'un style élaboré mais encore bien conventionnel. La description des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drian/#i_93895

Pour citer l’article

Françoise TÉTART-VITTU, « ART DE LA MODE L', revue », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-la-mode-revue/