NARAYANAN KOCHERIL RAMAN (1920-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État indien. Fils d'un modeste praticien de médecine traditionnelle, Kocheril Raman Narayanan lutte pour acquérir une formation de qualité, que couronne un diplôme de sciences politiques de la London School of Economics. Recommandé au Premier ministre Nehru par l'un de ses professeurs, il intègre le ministère des Affaires étrangères en 1949 et devient, peu après, ambassadeur en Birmanie, puis, dans les années 1970, en Chine et enfin aux États-Unis. En 1984, Narayanan s'inscrit au parti du Congrès et est élu député du Kerala. Huit ans plus tard, bien qu'originaire d'une caste d'intouchables traditionnellement exclus du pouvoir, il accède à la vice-présidence de la République, puis, en 1997, à sa présidence. La charge suprême est rendue difficile à ce disciple de Gandhi par sa cohabitation obligée avec les nationalistes hindous du Parti du peuple indien et par les émeutes intercommunautaires qui ensanglantent l'État du Gujarat.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NARAYANAN KOCHERIL RAMAN - (1920-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kocheril-raman-narayanan/