Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARMITAGE KENNETH (1916-2002)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Sculpteur anglais. Formé d'abord à Leeds, puis à la Slade School de Londres de 1937 à 1939, Kenneth Armitage commence par travailler la pierre, en s'inspirant de l'Égypte pharaonique. Il cesse toute sculpture pendant la Seconde Guerre mondiale. Quand il revient à son art en 1945, c'est vers le bronze qu'il s'oriente. Ses modelages aux volumes plats et allongés frappent les spécialistes et le public cultivé, qui voient en Armitage un créateur du niveau de son ami Henry Moore, autre grande figure de l'école anglaise de sculpture. Le tout jeune British Council pour les arts promeut activement son œuvre. En 1952, il expose chez Gimpel et présente un bronze à la biennale de Venise. Le Musée national d'art moderne à Paris possède plusieurs de ses œuvres.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. ARMITAGE KENNETH (1916-2002) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009