Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PRICHARD KATHARINE SUSANNAH (1883-1969)

Auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre et de poèmes, l'Australienne Katharine Susannah Prichard est surtout connue pour Coonardoo (1929). Dans ce roman qui dénonce les injustices dont sont victimes les Aborigènes, elle relate une relation amoureuse tragique entre une jeune indigène et un Blanc.

Katharine Susannah Prichard naît le 4 décembre 1883 sur l'île de Levuka, dans l'archipel des Fidji. Son père est rédacteur au Fiji Times, et l'enfant passe la majeure partie de ses plus jeunes années en Australie. Après avoir travaillé dans un premier temps comme journaliste pour des quotidiens de Melbourne et de Sydney, puis à Londres pour son compte, elle se consacre à l'écriture de pièces de théâtre et de fictions. Elle rentre en Australie en 1916. Durant un séjour à Londres en 1909, Katharine Susannah Prichard est profondément touchée par la condition ouvrière. La souffrance dont elle est témoin lors de sa deuxième visite dans la capitale anglaise l'incite à participer à la fondation du Parti communiste australien en 1920. Elle se rendra en U.R.S.S. en 1933.

L'influence du marxisme et sa conscience sociale transparaissent fortement dans ses premières pièces, et demeureront des constantes durant toute sa carrière. Son habile utilisation des images naturelles et du langage familier aurait permis de modifier les comportements ordinaires à l'égard des Aborigènes.

Parmi les autres romans de Katharine Susannah Prichard, citons Black Opal (1921), Working Bullocks (1926) – œuvre d'un grand réalisme romantique –, Intimate Strangers (1937), ainsi qu'une trilogie se déroulant dans les régions aurifères d'Australie-Occidentale : The Roaring Nineties (1946, Les Chercheurs d'or), Golden Miles (1948) et Winged Seeds (1950). Katharine Susannah Prichard s'éteint le 2 octobre 1969 à Greenmount, près de Perth.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

Classification

Pour citer cet article

Universalis. PRICHARD KATHARINE SUSANNAH (1883-1969) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AUSTRALIE

    • Écrit par Benoît ANTHEAUME, Jean BOISSIÈRE, Bastien BOSA, Vanessa CASTEJON, Universalis, Harold James FRITH, Yves FUCHS, Alain HUETZ DE LEMPS, Isabelle MERLE, Xavier PONS
    • 27 355 mots
    • 29 médias
    ...cette époque furent souvent des œuvres engagées qui dénonçaient diverses injustices, dont celle faite aux aborigènes : dans Coonardoo (1929), K. S.  Prichard (1883-1969) brossa un tableau émouvant de l'amour tragique d'une jeune aborigène pour un Blanc, tandis que Xavier Herbert (1901-1984)...

Voir aussi