BARTOSEK KAREL (1930-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien et dissident tchèque. Jeune historien marxiste, engagé au Parti communiste, Karel Bartosek participe pourtant au Printemps de Prague en 1968. Il perd alors son poste à l'Institut d'histoire, démissionne du parti, et est emprisonné six mois en 1972. Signataire de la Charte 77, mouvement de défense des droits de l'homme, il est surveillé par la police, ainsi que sa famille. En 1982, il s'exile à Paris. Accueilli au C.N.R.S., il intègre l'Institut d'histoire du temps présent (1983-1996) et se consacre à l'histoire des régimes communistes dont il montre la complexité, notamment dans les revues Communisme et La Nouvelle Alternative, qu'il relance en 1986. Dès la chute du communisme et bien qu'il ait été déchu de sa nationalité tchèque, il partage sa vie entre Prague et Paris. Il est l'auteur, entre autres, des Aveux des archives (1996), et coauteur du Livre noir du communisme (1997).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BARTOSEK KAREL - (1930-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-bartosek/