JUBILÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célébration exceptionnelle revenant à intervalles réguliers, pour marquer des dates importantes dans la vie chrétienne ou dans l'histoire de l'Église (en latin, jubilaeus ; de l'hébreu yobel, corne avec laquelle on annonce une fête). Elle s'inspire de la Bible : le livre du Lévitique prescrit, tous les cinquante ans, une année dite sabbatique, où on laisse reposer la terre, où les dettes sont remises, les esclaves libérés et même, en partie, les biens redistribués. Jésus a présenté cette institution comme une figure de l'ère messianique. Le mot « jubilé » désigne les années saintes ainsi que, dans les monastères, les communautés et les familles chrétiennes, certains anniversaires importants de la profession religieuse, de l'ordination épiscopale ou presbytérale, du mariage, tels le vingt-cinquième ou le cinquantième (les noces d'argent ou les noces d'or).

—  Robert CABIÉ

Écrit par :

  • : docteur en théologie, enseignant à la faculté de théologie de Toulouse

Classification


Autres références

«  JUBILÉ  » est également traité dans :

ANNÉE SAINTE

  • Écrit par 
  • Régis HANRION
  •  • 655 mots

D'après le Lévitique, xxv , 8-55, l'année sainte est envisagée comme une tentative de redressement social, où l'esclave retrouvait sa liberté et l'homme endetté son patrimoine : « Tu compteras 7 semaines d'années, c'est-à-dire le temps de 7 semaines d'années, 49 ans ; le 7 e mois, le 10 e jour, tu feras retentir l'appel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annee-sainte/#i_8995

Pour citer l’article

Robert CABIÉ, « JUBILÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jubile/