CASTRO JOSUÉ DE (1908-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin, géographe et sociologue brésilien, Josué de Castro est, à partir de 1939, professeur de géographie humaine à l'université de Rio de Janeiro, où il est aussi pendant longtemps directeur de l'Institut de la nutrition. Ses travaux sur la faim le font élire en 1951 président du conseil de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (F.A.O.). Il représente ensuite le Brésil auprès de diverses instances internationales. Élu député en 1955, il est contraint à l'exil au lendemain du coup d'État militaire de 1964. Parmi les études qu'il a consacrées à la société brésilienne, il faut noter sa monographie Une zone explosive, le nord-est du Brésil (Sete Palmos de terra e um caixad, ensaio sobre o Nordeste, zona explosiva, 1965). Surtout, ses ouvrages les plus importants, et traduits dans un grand nombre de langues, la Géographie de la faim (Geografia da fame, 1946) et la Géopolitique de la faim (Geopolitica da fame, 1951), le font apparaître comme l'un des premiers à avoir posé le problème de la sous-alimentation et du sous-développement dans des termes à la fois physiologiques, écologiques, sociologiques et politiques. Il a notamment mis en lumière le caractère artificiel de la sous-alimentation et le rôle néfaste de la colonisation et des monocultures. Contre les néo-malthusiens, parmi lesquels W. Vogt, il affirme la possibilité d'un nouvel équilibre économique et social, et refuse les extrapolations simplistes des taux de croissance de la population et du rythme d'utilisation des ressources.

—  Jean MATHIOT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean MATHIOT, « CASTRO JOSUÉ DE - (1908-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/josue-de-castro/