CURRY JOHN (1949-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patineur artistique britannique. Par son élégance digne du ballet, John Curry donna une nouvelle image à sa discipline. Surnommé le « Noureev de la glace », il remporta la médaille d'or aux jeux Olympiques d'Innsbruck, en 1976.

John Anthony Curry est né le 9 septembre 1949 à Birmingham. Il s'intéresse très tôt au ballet, mais son père, estimant que la danse est une discipline efféminée, refuse qu'il prenne des cours. Le jeune John peut néanmoins pratiquer le patinage sur glace dès l'âge de sept ans, car son père considère qu'il s'agit là d'un véritable sport. Avec sa silhouette athlétique et gracieuse et ses chorégraphies innovantes, il devient champion de Grande-Bretagne en 1971. Il est de nouveau champion de Grande-Bretagne de 1973 à 1976. En 1973, John Curry part pour les États-Unis, où il s'entraîne sous la houlette de Carlo Fassi. Bénéficiant du soutien financier d'un sponsor américain, il peut, pour la première fois, se consacrer entièrement au patinage.

En 1976, John Curry est à l'apogée de sa carrière. Il remporte en effet cette année-là les Championnats de Grande-Bretagne, d'Europe et du monde, ainsi que le titre olympique. Alors que ses prestations avaient été jusque-là critiquées en raison de l'absence de prouesses techniques attendues en patinage artistique masculin, Curry inclut trois triples sauts dans son programme olympique. Sept des neuf juges le placent en tête du classement, seuls les juges soviétique et canadien lui donnant la deuxième place (ces deux juges accordent la meilleure note à un concurrent de leur pays). Curry, qui obtient alors la note la plus élevée de l'histoire olympique du patinage artistique masculin (105,9 points sur 108 possibles), devient le premier Britannique champion olympique de patinage artistique. Quelques mois plus tard, il est élevé au rang d'officier de l'Ordre de l'Empire britannique.

John Curry passe alors professionnel. Il monte sa propre compagnie itinérante et travaille avec des chorégraphes de ballet comme Twyla Tharp, Kenneth MacMillan et Peter Martins. En 1978, il fonde une école de patinage à New York. Découvrant qu'il est atteint du sida, il met fin à ses activités en 1991. Il s'éteint trois ans plus tard, le 15 avril 1994, à Binton, dans le Warwickshire.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CURRY JOHN - (1949-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-curry/