BATS JOËL (1957-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Footballeur français né le 4 janvier 1957 à Mont-de-Marsan (Landes). Évoluant au poste de gardien de but, Joël Bats se distingua par sa sobriété et sa constance. Même s’il n’avait pas le charisme de certains de ses illustres devanciers (Julien Darui, René Vignal) ou du plus célèbre de ses successeurs (Fabien Barthez), il demeure considéré comme une référence à son poste. En outre, sa trajectoire personnelle sort de l’ordinaire. Joël Bats débute à Sochaux en 1974, avant de défendre les couleurs d'Auxerre (1980-1985) puis du Paris-Saint-Germain (1985-1992). Atteint d'un cancer, Joël Bats vainc la maladie et débute en équipe de France en 1983. Jusqu'en 1989, il honorera 50 sélections. En 1984, il est champion d'Europe des nations. En 1986, lors de la Coupe du monde au Mexique, il s'illustre en quart de finale contre le Brésil, en stoppant un penalty de Zico durant le temps réglementaire puis en se montrant décisif lors de la séance des tirs au but.

Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur. Au côté de Luis Fernandez puis de Ricardo, Joël Bats fait d'abord partie du staff technique du Paris-Saint-Germain, qu'il quitte en 1998 pour Châteauroux, avant d'entraîner les gardiens de but de l'Olympique lyonnais, champion de France de 2002 à 2008.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BATS JOËL (1957-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joel-bats/