SCHECKTER JODY (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pilote automobile sud-africain Jody Scheckter, né le 29 janvier 1950 à East London, fait ses débuts en formule 1 en 1972 au volant d'une McLaren. Il remporte son premier grand prix le 9 juin 1974 en Suède, sur Tyrrell. Il est troisième du Championnat du monde en 1976, toujours sur Tyrrell, puis deuxième en 1977, au volant d'une Wolf-Ford.

En 1979, Jody Scheckter rejoint la Scuderia Ferrari. Cette année est marquée par les trois victoires de l'équipe Ligier (deux pour Jacques Laffite, une pour Patrick Depailler) et par le premier succès d'une monoplace propulsée par un moteur turbocompressé, celui de la Renault de Jean-Pierre Jabouille au Grand Prix de France à Dijon. Mais les Ferrari se montrent supérieures, seul Jacques Laffite pouvant encore les priver du titre avant l'antépénultième grand prix de la saison, à Monza. Ce 9 septembre donc, à Monza, Jody Scheckter, en devançant son coéquipier Gilles Villeneuve, conquiert le titre, le Québécois s'effaçant derrière son leader en raison de la course d'équipe. Chez Ferrari, on ne peut imaginer qu'il faudra attendre l'année 2000 pour qu'un des pilotes de la Scuderia, en l'occurrence Michael Schumacher, soit de nouveau couronné champion du monde.

À l'issue d'une saison 1980 décevante, Jody Scheckter arrête la compétition. Il aura remporté dix grands prix au cours de sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SCHECKTER JODY (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jody-scheckter/