RINDT JOCHEN (1942-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pilote automobile autrichien né le 18 avril 1942 à Mayence (Allemagne). Jochen Rindt fut le seul pilote couronné champion du monde de formule 1 à titre posthume.

Jochen Rindt fait ses débuts en formule 1 en 1965, sur Cooper. Il obtient sa première victoire, le Grand Prix des États-Unis, en 1969, au volant d'une Lotus. Jochen Rindt domine largement le début de la saison 1970, s'imposant à Monaco, aux Pays-Bas, puis en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Le 5 septembre à Monza, sa Lotus 72 quitte la route et heurte le rail, sans doute à la suite d'une défaillance mécanique. Grièvement blessé, le pilote autrichien est transporté vers l'hôpital de Milan. Une heure plus tard, son décès est annoncé. Il rejoint la trop longue liste des pilotes qui ont payé de leur vie la passion de la vitesse.

Pour priver Jochen Rindt du titre, Jacky Ickx aurait dû remporter les deux derniers grands prix de la saison. Il n'y parviendra pas. Mais le Belge l'aurait-il souhaité ?

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  RINDT JOCHEN (1942-1970)  » est également traité dans :

FORMULE 1

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 472 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La domination du Ford-Cosworth »  : […] À part Ferrari, qui continue de développer son propre moteur, un V12, toutes les écuries de pointe vont bénéficier du Ford-Cosworth, la qualité du châssis et le talent du pilote faisant dès lors la différence pour le titre mondial. En 1969, un nouveau team manager , Ken Tyrrell, prend la direction de l'écurie française Matra International, qui remporte le Championnat grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-1/#i_26535

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RINDT JOCHEN - (1942-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jochen-rindt/