CHABROL JEAN-PIERRE (1925-2001)

Écrivain français. Toute l'œuvre de ce fils d'instituteur et petit-fils de bergers est un hymne à sa région des Cévennes. Résistant, puis journaliste à L'Humanité jusqu'en 1956, il raconte la révolte des Camisards dans Les Fous de Dieu (1961), que suivent notamment Le Bout-galeux (1967), Je t'aimerai sans vergogne (1967) ou Le Canon fraternité (1970). Dès les années 1960, son goût des histoires qu'on se transmet à la veillée et de génération en génération l'amène à participer à l'aventure de l'O.R.T.F. et, devant la cheminée, à faire revivre par ses talents de conteur les récits de son enfance. La célébration des humbles et du monde paysan se fait avec chaleur mais aussi réalisme, dans un registre proche de celui de Maupassant. Après un passage par le théâtre pendant les années 1980, il revient au livre, en publiant notamment Le Bonheur du manchot (1994) et Les Mille et Une Veillées (1997).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CHABROL JEAN-PIERRE - (1925-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-chabrol/