Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ALAVOINE JEAN ANTOINE (1776-1834)

Architecte formé à l'École des beaux-arts, il fréquente aussi Durand, professeur à l'École polytechnique. Son œuvre s'inscrit dans l'opposition entre architecture et construction. Assistant de Cellerier, il conçoit l'étrange fontaine de l'Éléphant (1812) pour la place de la Bastille et s'attache à restaurer l'abbatiale de Saint-Denis. Passionné par le fer, Alavoine réussit à imposer une grande réalisation : la flèche néo-gothique en fonte de la cathédrale de Rouen (1823-1884), premier manifeste de l'architecture métallique non utilitaire en France.

— Jean-Pierre MOUILLESEAUX

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi