DROBNY JAROSLAV (1921-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La destinée de Jaroslav Drobny est peu commune. Tchécoslovaque, Égyptien puis Britannique, il s'illustra en tant que hockeyeur sur glace dans les années 1940 et brilla sur les courts de tennis, dans les années 1940 et, surtout, 1950.

Né le 12 octobre 1921 à Prague, Jaroslav Drobny joue avec un égal bonheur au hockey sur glace et au tennis. Il représente la Tchécoslovaquie à Wimbledon en 1938, puis la Bohême-Moravie en 1939. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille dans une fabrique de munitions. Il ne reprend la compétition qu'après la fin du conflit. En 1946 et en 1948, il atteint la finale du tournoi de Roland-Garros (il s'incline en 1946 face au Français Marcel Bernard et, en 1948, devant l'Américain Frank Parker). En 1949, il se hisse en finale du tournoi de Wimbledon (défaite face à l'Américain Ted Schroeder). Parallèlement, avec l'équipe nationale tchécoslovaque de hockey sur glace, il est champion du monde en 1947 et médaillé d'argent lors des jeux Olympiques de 1948, à Saint-Moritz (Suisse).

Passé à l'Ouest en 1950, Drobny abandonne le hockey sur glace et joue désormais au tennis avec un passeport égyptien. C'est à cette époque qu'il obtient ses meilleurs résultats. Grâce à son excellent service et à un smash redoutable, ce gaucher devient un des meilleurs tennismen du monde. Il gagne notamment trois fois le tournoi de Rome (1950, 1951, 1953). Il remporte les Internationaux de France à deux reprises : en 1951, il domine en finale le Sud-Africain Eric Sturgess ; en 1952, il s'impose face à l'Australien Frank Sedgman. À Wimbledon, il est de nouveau finaliste en 1952 (défaite en cinq sets contre Ted Schroeder). Il finit néanmoins par remporter ces Internationaux de Grande-Bretagne en 1954, au terme d'une finale palpitante en quatre sets contre l'Australien Ken Rosewall (13-11, 4-6, 6-2, 9-7). En 1960, Jaroslav Drobny devient citoyen britannique ; il représentera la Grande-Bretagne en compétition jusqu'en 1963, mettant alors, à quarante-deux ans, un terme à sa carrière sportive. Il s'éteint le 13 septembre 2001, à Londres.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DROBNY JAROSLAV - (1921-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jaroslav-drobny/