FOUROUX JACQUES (1947-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rugbyman français. Né le 24 juillet 1947 à Auch, dans la ville basse – le quartier populaire –, Jacques Fouroux portera successivement les couleurs du club de sa ville natale, de Cognac et de La Voulte. Il aurait dû faire ses débuts en équipe de France en 1968 : retenu pour disputer le match France-Irlande, il est écarté en raison du forfait de Jo Maso, qui devait jouer demi d'ouverture, car les sélectionneurs souhaitent privilégier la complémentarité de la charnière lourdaise, formée par Jean-Henri Mir et Jean Gachassin. Il fait ses débuts internationaux le 29 avril 1972, face à l'Irlande. Mais, en concurrence avec Richard Astre – soutenu par la presse –, il ne s'impose pas comme titulaire. Ce n'est qu'en 1977 que ses qualités de meneur d'hommes lui vaudront de connaître le succès. Capitaine du XV de France, il réalise, avec les quatorze mêmes partenaires, le Grand Chelem dans le Tournoi des cinq nations : l'équipe a remporté ses quatre matchs sans concéder un seul essai, une performance jamais égalée. Jacques Fouroux impose son style : il s'appuie sur un pack de fer, privilégie la défense, et Jean-Pierre Romeu, le buteur, inscrit la majorité des points. Sa philosophie se situe aux antipodes du french flair, symbole durant des années du jeu de l'équipe nationale, et provoque bien des polémiques jusqu'à ce que, le 10 décembre 1977, il annonce son départ de l'équipe de France.

En décembre 1980, Jacques Fouroux devient l'entraîneur du XV de France. Une nouvelle fois, ses choix sont discutés : on lui reproche de préférer, pour le poste de demi de mêlée, le sobre Pierre Berbizier au talentueux Jérôme Gallion ; il innove en faisant effectuer les lancers en touche par le demi de mêlée ; il invente le concept du trois-quarts centre « technico-physique », ce qui l'amène à écarter Didier Codorniou ; conquête, puissance, impacts, défense sont les maîtres mots de son discours rugbystique [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « FOUROUX JACQUES - (1947-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-fouroux/