KEVORKIAN JACK (1928-2011)

Jack Kevorkian, médecin anatomo-pathologiste américain, attira l'attention du monde entier par ses prises de position fortement médiatisées en faveur de l'euthanasie, ayant permis à plus d'une centaine de patients atteints de maladies incurables en phase terminale de mettre fin à leurs jours par suicide assisté.

Jacob, dit « Jack », Kevorkian naît le 26 mai 1928 à Pontiac, dans le Michigan. Diplômé de la faculté de médecine de l'université du Michigan en 1952, il s'écarte des sentiers battus dès le début de sa carrière. Encore interne dans un service de médecine, il milite pour la possibilité de conduire des expériences médicales sur des condamnés du couloir de la mort à l'heure de leur exécution avant l'administration de l'injection létale, ce qui lui vaut le sobriquet de « docteur la mort ». Il se prononce également en faveur de la création de « cliniques du suicide ». Dans les années 1960 et 1970, Kevorkian exerce comme anatomo-pathologiste titulaire dans plusieurs hôpitaux du Michigan et de Californie du Sud. Ce n'est qu'après avoir pris sa retraite en 1982 qu'il commence à mettre en œuvre son projet d'aider des malades à mourir grâce à une « machine à suicide » de son invention. Il sera brièvement emprisonné en février 1993 pour son rôle dans la mort du septuagénaire Hugh Gale, à la suite de quoi l'État du Michigan votera une loi interdisant le suicide assisté. En 1999, Kevorkian est condamné à une peine de dix à vingt-cinq ans de prison pour meurtre au second degré, après avoir diffusé à la télévision américaine une séquence filmée où il administre lui-même le produit mortel à l'un de ses patients atteint de la maladie de Charcot (sclérose latérale amyotrophique). En 2007, Kevorkian bénéficie d'une libération conditionnelle pour bonne conduite après avoir purgé plus de huit années de sa peine. L'année suivante, il présente sa candidature à la Chambre des représentants pour un district de la banlieue de Detroit, mais n'obtient pas le siège. Jack Kevorkian décède le 3 juin 2011 à Royal Oak, dans le Michigan.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KEVORKIAN JACK - (1928-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-kevorkian/