INVENTION DU TÉLÉPHONE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 14 février 1876, l'Américain d'origine anglaise Alexander Graham Bell dépose un brevet pour un système de transmission de la voix. Quelques heures plus tard, son compatriote Elisha Gray fait de même. Ce sont les recherches menées à partir de 1870 pour transmettre simultanément plusieurs messages sur la même ligne du télégraphe (inventé en 1837), en utilisant le courant alternatif et non continu, qui devaient mener à l’invention du téléphone. L'histoire a retenu le 10 mars 1876 comme date pour la première transmission sur des fils électriques d'un message vocal, quand Bell réussit à transmettre jusqu'à une pièce située à un autre étage, où se tenait son assistant Thomas Watson, une phrase demeurée célèbre : « Monsieur Watson, venez ici, j'ai besoin de vous ! ».

Alexander Graham Bell

Alexander Graham Bell

photographie

Alexander Graham Bell (1847-1922), physicien et ingénieur américain, lors de la première liaison téléphonique de New York à Chicago, en 1892. La première démonstration de la transmission de la voix avait eu lieu entre lui-même et son assistant, le 10 mars 1876. 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Une bataille juridique s'engage alors entre Bell et Gray, compte tenu des enjeux industriels et économiques pressentis : qui est le véritable inventeur ? Le premier, un orthophoniste, qui cherche à transmettre la voix ? ou le second, un spécialiste de la télégraphie, inventeur reconnu, associé à la Western Electric Company et qui a développé une grande partie des éléments techniques qui serviront plus tard au téléphone ? Le tribunal donnera finalement raison à Bell. La querelle en paternité devait rebondir en 1887, lorsque Antonio Meucci, un immigré d'origine italienne, intenta un procès pour obtenir l'annulation du brevet accordé à Bell au motif, entre autres, qu'il avait fait une demande provisoire de brevet en 1871 (celle-ci, faute de moyens pour la renouveler, expira en 1874). Le procès continua après le décès de Meucci (survenu en 1889) jusqu’en 1897. Les premiers brevets concernant le téléphone étant tombés dans le domaine public l’année précédente, le procureur prononça un non-lieu, sans que les mérites dans l’invention du téléphone aient été tranchés en faveur de l’un ou l’autre des protagonistes. L'histoire officielle (en dehors de l'Italie) ignora ensuite le nom de l'Italo-Américain pendant plus d'un siè [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « INVENTION DU TÉLÉPHONE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-telephone/