INVENTION DE LA "CULTURE NOK"(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1903 Début de l'exploitation mécanisée des gisements d'étain sur le plateau de Jos (nord du Nigeria).

Vers 1914-1918 Pendant la Première Guerre mondiale, quelques pièces archéologiques du village de Nok (dont une tête en terre cuite) sont sauvées et déposées à Jos, au petit musée du Département des mines créé par le premier inspecteur en chef des Mines de la Niger Company.

1943 Une tête est découverte à Jemaa.

1945 Bernard Fagg, frère de William B. Fagg, publie une note préliminaire sur les découvertes : cinq têtes de Nok qu'il appelle « série de Nok » sont alors distinguées de l'unique « spécimen de Jemaa ». Cependant, dès 1946, Fagg appellera « Nok » toutes les terres cuites issues de contexte minier. Commence alors un long travail d'information auprès des mineurs pour les inciter à sauver toutes les figurines possibles.

1951 Premier site découvert hors d'un contexte alluvionnaire ; un ensemble de figurines en terre apparentées à celles de Jemaa et de Nok apparaît à l'abri des racines d'un arbre tombé à Katsina Ala, au sud de la Bénoué.

1952 Le Musée national de Jos est ouvert ; sa visite enthousiasme le public. Dans les années suivantes plusieurs centaines de figures, et de fragments de figures, sont retrouvées, certaines hors du contexte minier, et sont déposées au Musée national de Jos.

1960 Découverte du site d'habitat de Taruga qui comportait plusieurs fourneaux de réduction du fer.

1963-1985 Plusieurs sondages réalisés à Samun Dukiya, Hanwa et Old Zankan livrent peu de données.

Depuis 1990 L'exploitation de la tourmaline sédimentaire dans le centre et le nord du Nigeria a déclenché une nouvelle vague de découvertes par pillage de sites. Le nombre de sculptures mises au jour est impressionnant, mais le contexte économique et social rend malheureusement vains tous les efforts entrepris par les archéologues nigérians pour endiguer la sortie illégale et massive du Nigeria des pièces Nok.

—  Laurence GARENNE-MAROT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Laurence GARENNE-MAROT, « INVENTION DE LA "CULTURE NOK" - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-de-la-culture-nok-reperes-chronologiques/