Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INTRODUCTION DU PAPIER-MONNAIE

Encore moins que pour la monnaie métallique, il ne saurait être question de dater cet événement de façon précise et définitive. L'introduction du papier-monnaie a toujours été le symptôme d'une crise des échanges liée à une raréfaction momentanée des espèces métalliques. L'usage du billet était à chaque fois annoncé à titre d'essai et pour une durée limitée. La Chine fut la plus innovante en ce domaine : elle connut d'abord les lettres de change, dès le viiie siècle, et les premiers billets de banque circulèrent à la place du cuivre à partir de 1260, en pleine crise économique. Les billets Yuan, datés des années 1287-1320, et dont la valeur représentait celle de deux mille pièces de cuivre, étaient imprimés en noir sur un papier qui venait de l'écorce de mûrier ; un sceau officiel vermillon garantissait la validité et l'authenticité du billet. Simultanément et pour imposer la circulation de ce papier-monnaie, la circulation du cuivre fut interdite à l'intérieur du pays. Mais, même en Chine, les billets ne circulèrent de façon courante qu'à partir du xviie siècle.

— François REBUFFAT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire et d'archéologie grecques à l'université de Nice

Classification

Pour citer cet article

François REBUFFAT. INTRODUCTION DU PAPIER-MONNAIE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009