INSPECTION GÉNÉRALE DES FINANCES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issue de l'inspection générale du Trésor créée en 1801 et chargée de vérifier les caisses des payeurs et receveurs, l'inspection générale des Finances doit sa véritable origine à la Restauration qui lui donna, par un arrêté du 25 mars 1816, sa dénomination et sa physionomie actuelles. Initialement, ce corps de contrôle dépendant directement du ministre des Finances avait pour mission d'informer celui-ci du fonctionnement des services du ministère par des vérifications inopinées sur place. Le développement des interventions de la puissance publique, le renforcement du poids du ministre des Finances au sein des structures administratives ont entraîné une extension considérable des compétences de l'inspection des Finances. Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les inspecteurs des Finances étaient recrutés par un concours spécial réputé pour sa difficulté, qui se préparait à l'École libre des sciences politiques. Depuis 1947, le recrutement se fait par l'intermédiaire de l'École nationale d'administration, et jusqu'en 1973 on ne pouvait accéder à l'inspection qu'en sortant de cette école dans le meilleur rang. Le décret du 14 mars 1973, portant nouveau statut du corps de l'inspection en prévoyant un tour extérieur, ouvre l'accès de ce grand corps à des fonctionnaires ayant une certaine ancienneté. Dans sa structure actuelle, l'inspection générale des Finances demeure rattachée directement au ministère de l'Économie et des Finances. Dirigée par un chef de service, elle comprend des inspecteurs généraux et des inspecteurs répartis en trois classes.

La mission traditionnelle de l'inspection des Finances consiste dans le contrôle des comptables publics. Ce contrôle a lieu au moyen de « tournées » effectuées sur place par des brigades de jeunes inspecteurs placés sous l'autorité d'un chef de brigade. Chaque inspecteur est chargé d'une vérification donnée et est seul responsable de ses observations. Le processus de ces vérifications obéit à des règles précises et conduit à la rédaction d'un rapport. Aujourd'hui tous les comptables publics (comptables du Trésor, des r [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude MAITROT, « INSPECTION GÉNÉRALE DES FINANCES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inspection-generale-des-finances/