STENMARK INGEMAR (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 18 mars 1956 à Tärnaby, le skieur suédois Ingemar Stenmark, grand spécialiste des épreuves techniques (slalom et slalom géant), remporte quatre-vingt-six courses disputées dans le cadre de la Coupe du monde au long de sa carrière, ce qui constitue un record. Huit fois vainqueur de la Coupe du monde de slalom, quatre fois de la Coupe du monde de slalom géant, Ingemar Stenmark remporte le classement général de la Coupe du monde en 1976, devant les Italiens Piero Gros et Gustavo Thoeni, trophée qu'il conserve en 1977 et en 1978.

Ingemar Stenmark

photographie : Ingemar Stenmark

photographie

Le skieur suédois Ingemar Stenmark, triple vainqueur de la Coupe du monde malgré sa spécialisation dans les épreuves techniques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

En 1978 également, il devient champion du monde de slalom géant, devant Andreas Wenzel et Willi Frommelt, et de slalom, devant Piero Gros et Paul Frommelt. En 1980, à Lake Placid, le Suédois est couronné champion olympique de slalom, devant Phil Mahre, et de slalom géant, devant Andreas Wenzel.

De nouveau champion du monde de slalom en 1982, Ingemar Stenmark compte encore à son palmarès six deuxièmes places du classement général de la Coupe du monde. Malheureusement, il refusera toujours de participer aux descentes. Pour certains, cette lacune l'empêche de se voir considéré comme l'égal des meilleurs skieurs de l'histoire, adeptes de la polyvalence.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  STENMARK INGEMAR (1956- )  » est également traité dans :

LAKE PLACID (JEUX OLYMPIQUES DE) [1980] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 655 mots

Dans le chapitre « 19 février »  : […] La veille, le Suédois Ingemar Stenmark, touchant la neige de la main, s'était miraculeusement rétabli dans la première manche du slalom géant. À vingt-quatre ans, le skieur de Tärnaby, maintenant installé à Monaco, brille dans la seconde manche et s'adjuge une médaille d'or plus que méritée, devant Andreas Wenzel (Liechtenstein). Biathlon : malgré deux fautes au tir, Frank Ullrich (R.D.A.) remport […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « STENMARK INGEMAR (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ingemar-stenmark/