HYDRE, mythologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, serpent gigantesque qui possédait plusieurs têtes (le nombre varie), et soufflait par ses gueules une haleine empoisonnée sur les marais de Lerne, près d'Argos. La destruction de l'Hydre fut l'un des douze travaux d'Héraclès ; il y parvint avec l'aide de son neveu Iolaos. Lorsqu'on coupait une tête, il en repoussait deux ; alors ils brûlèrent chaque blessure du monstre avec des brandons ardents et coupèrent en dernier lieu la tête du milieu, que l'on disait parfois immortelle. Les flèches qu'Héraclès trempa dans le sang de l'Hydre infligeaient des blessures incurables.

Hydre de Lerne

Hydre de Lerne

dessin

Né de Typhon et d'Échidna, l'hydre de Lerne est un serpent à plusieurs têtes qui repoussent dès qu'elles sont tranchées. Son haleine est mortelle et, dans son sang, coule un poison foudroyant. Elle fut abattu par Héraclès qui, aidé de son neveu Iolaos, empêcha ses têtes de repousser en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HYDRE, mythologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydre-mythologie/