COPPOLA HORACIO (1906-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Photographe argentin de l'avant-guerre, Horacio Coppola saisit dans ses clichés en noir et blanc l'énergie brute du Buenos Aires des années 1930, imposant au regard des angles audacieux et des recadrages modernistes.

Horacio Coppola naît le 31 juillet 1906 à Buenos Aires, dans une famille immigrée d'origine italienne. En 1929, il ouvre le premier ciné-club du pays et se fait remarquer par une série de photographies sur sa ville natale qui illustrera quelques années plus tard Evaristo Carriego (1930) de Jorge Luis Borges. Horacio Coppola voyage ensuite en Europe et étudie en 1932 et 1933 au côté de Walter Peterhans à l'école du Bauhaus, à Berlin, où il développe un style d'avant-garde. Durant cette période, il s'essaie également à la réalisation, notamment avec Traum (tourné à Berlin en 1933), Les Quais de la Seine (Paris, 1933) et A Sunday on Hampstead Heath (Londres, 1935). Il collabore à un ouvrage sur les collections du Louvre et du British Museum, L'Art de la Mésopotamie (1935) publié par les Cahiers d'art.

Face à la menace de la guerre, Horacio Coppola rentre en 1936 en Argentine où il reçoit une commande pour le quatre centième anniversaire de la fondation de la capitale, Buenos Aires. Muni de son tout nouvel appareil photo Leica, il capte des scènes nocturnes de rue et la vie bouillonnante de la cité. Cette série donnera lieu à la publication de l'ouvrage Buenos Aires, 1936. Horacio Coppola s'impose également par ses portraits d'artistes, tels Marc Chagall et Joan Miró, ainsi que par ses natures mortes, comme Egg and Twine (1932).

En 1969, son travail fait l'objet d'une rétrospective au musée d'Art moderne de Buenos Aires. Redécouvert à partir des années 1980, il est exposé en 2005 lors de la foire d'art contemporain de Madrid, puis à l'occasion de celle de Buenos Aires. L'année suivante, le musée d'Art latino-américain de la capitale argentine organise pour les cent ans de l'artiste une rétrospective de son œuvre des années 1920 à 1940. Horacio Coppola meurt dans sa ville natale à l'âge de cent cinq ans, le 18 juin 2012.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« COPPOLA HORACIO - (1906-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/horacio-coppola/