HÉTÉRODYNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Technique utilisée en électronique qui consiste à transposer tout le spectre centré autour d'une fréquence porteuse FP – modulée par un signal utile (par exemple audio ou vidéo) – vers une porteuse de fréquence différente, plus facile à traiter. On utilise pour cela un multiplieur qui combine le signal à transposer avec celui d'un oscillateur local de fréquence FL connue et réglable. En sortie, il en résulte un signal constitué de la superposition de deux porteuses modulées par le même signal utile : l'une, appelée supradyne, de fréquence FP + FL ; l'autre, appelée infradyne, de fréquence FP — FL. Un filtrage permet d'isoler l'une de ces deux composantes qui est ensuite traitée selon les besoins. Le signal supradyne est généralement utilisé dans les émetteurs pour, par exemple, caler la fréquence d'une porteuse dans un multiplex de plusieurs porteuses de fréquences différentes. L'infradyne est utilisé dans les récepteurs pour sélectionner un émetteur dans le flot des ondes radio, démoduler puis restituer le signal utile. Dans le cas où FP = FL, la fréquence porteuse du signal infradyne est nulle et on obtient directement le signal utile en sortie du multiplieur. C'est la détection par démodulation homodyne.

C'est le Canadien Réginald Fessenden (1866-1932) qui a, en 1901, été le premier à appliquer la technique du changement de fréquences à l'émission et la détection de signaux de radiotélégraphie. L'Américain Edwin H. Armstrong (1890-1953) l'a ensuite perfectionnée et appliquée à la détection des signaux de radiophonie, ce qui donna naissance au récepteur superhétérodyne (1918). Aujourd'hui, elle est universellement utilisée en électronique. Avec l'avènement des lasers à fréquences ajustables, qui a permis le développement de l'optique cohérente, cette technique de changement de fréquence est également appliquée au traitement de signaux lumineux.

—  René WALLSTEIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÉTÉRODYNE  » est également traité dans :

MARTENOT ONDES

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 554 mots

Instrument électronique, appelé aussi ondes musicales Martenot, qui fut construit par Maurice Martenot (1898-1980). Son créateur présenta cet instrument en 1928 au cours d'un récital donné à l'Opéra de Paris. L'onde Martenot fonctionne suivant le principe de l'hétérodyne, c'est-à-dire avec deux ondes de fréquences légèrement différentes. Ces ondes sont mélangées de façon à produire une oscillation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-martenot/#i_35888

Pour citer l’article

René WALLSTEIN, « HÉTÉRODYNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/heterodyne/