FRANCE HENRI DE (1911-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans l'esprit du public, le nom de Henri de France restera surtout lié à celui du procédé Secam de télévision en couleurs, qu'il avait inventé et qui fut adopté par la France en 1964. Mais la mise au point du Secam ne représente qu'une toute petite partie de l'activité de cet ingénieur français.

Né à Paris le 7 septembre 1911 d'une famille originaire de Lorraine, Henri de France fait ses études secondaires au Havre ; dès l'âge de dix-huit ans, il s'intéresse à la télévision. Grâce à l'aide financière de quelques amis de la Compagnie générale transatlantique, il monte un premier laboratoire et, en 1929, il effectue ses premières démonstrations de télévision à 38 lignes. En 1931, il réalise deux liaisons de télévision, la première entre Fécamp et Le Havre, la seconde entre Toulouse et Le Havre. En 1932, il installe son laboratoire sur les bords de la Seine, à Saint-Cloud. Mais l'activité de Henri de France ne se limite pas à la télévision. Dans les années 1934-1935, en particulier, il dépose plusieurs brevets concernant un système dit « interrogateur/répondeur » qui contient les idées qui seront à la base du développement du radar.

En 1939, il devient ingénieur en chef de la société Radio Industrie, où son activité se partage entre la télévision (à cette époque, la définition des images atteint 441 lignes) et la réalisation d'émetteurs et de récepteurs à ondes très courtes pour les avions de chasse, pour aboutir à des études menées à bien pour la Marine nationale et le ministère de l'Air, concernant les premiers radars. Parallèlement, Henri de France, en collaboration avec le C.N.R.S. et les professeurs Longchanson et Yves Rocard, développe un système de guidage de haute précision, plus tard appelé Loran. Pendant l'Occupation, Henri de France, devenu président de Radio Industrie, se replie à Lyon avec ses principaux collaborateurs et monte un laboratoire de télévision. En 1943, au cours d'une visite à son laboratoire, de France effectue une démonstration de télévision en 753 lignes, avec projection de l'image sur un écran d'environ 3 mètres de diagonale : c'était l'em [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ingénieur conseil, ancien membre du conseil de la S.E.E. (Société des Electriciens et Electroniciens)

Classification

Pour citer l’article

Marc CHAUVIERRE, « FRANCE HENRI DE - (1911-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-france/