FRANCE HENRI DE (1911-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans l'esprit du public, le nom de Henri de France restera surtout lié à celui du procédé Secam de télévision en couleurs, qu'il avait inventé et qui fut adopté par la France en 1964. Mais la mise au point du Secam ne représente qu'une toute petite partie de l'activité de cet ingénieur français.

Né à Paris le 7 septembre 1911 d'une famille originaire de Lorraine, Henri de France fait ses études secondaires au Havre ; dès l'âge de dix-huit ans, il s'intéresse à la télévision. Grâce à l'aide financière de quelques amis de la Compagnie générale transatlantique, il monte un premier laboratoire et, en 1929, il effectue ses premières démonstrations de télévision à 38 lignes. En 1931, il réalise deux liaisons de télévision, la première entre Fécamp et Le Havre, la seconde entre Toulouse et Le Havre. En 1932, il installe son laboratoire sur les bords de la Seine, à Saint-Cloud. Mais l'activité de Henri de France ne se limite pas à la télévision. Dans les années 1934-1935, en particulier, il dépose plusieurs brevets concernant un système dit « interrogateur/répondeur » qui contient les idées qui seront à la base du développement du radar.

En 1939, il devient ingénieur en chef de la société Radio Industrie, où son activité se partage entre la télévision (à cette époque, la définition des images atteint 441 lignes) et la réalisation d'émetteurs et de récepteurs à ondes très courtes pour les avions de chasse, pour aboutir à des études menées à bien pour la Marine nationale et le ministère de l'Air, concernant les premiers radars. Parallèlement, Henri de France, en collaboration avec le C.N.R.S. et les professeurs Longchanson et Yves Rocard, développe un système de guidage de haute précision, plus tard appelé Loran. Pendant l'Occupation, Henri de France, devenu président de Radio Industrie, se replie à Lyon avec ses principaux collaborateurs et monte un laboratoire de télévision. En 1943, au cours d'une visite à son laboratoire, de France effectue une démonstration de télévision en 753 lignes, avec projection de l'image sur un écran d'environ 3 mètres de diagonale : c'était l'em [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : ingénieur conseil, ancien membre du conseil de la S.E.E. (Société des Electriciens et Electroniciens)

Classification

Les derniers événements

14 septembre 2020 France. Condamnation de l'ancien député Henri Jibrayel.

Le tribunal correctionnel de Marseille (Bouches-du-Rhône) condamne l’ancien député (PS) Henri Jibrayel, toujours conseiller départemental, à trente mois de prison, dont dix mois ferme à purger à son domicile sous surveillance électronique. Henri Jibrayel est reconnu coupable d’abus de confiance et de prise illégale d’intérêts pour avoir organisé, […] Lire la suite

1er-10 octobre 2017 France. Attaque meurtrière à Marseille.

Le 1er, sur le parvis de la gare Saint-Charles, à Marseille, un homme poignarde à mort deux passantes avant d’être tué par un soldat de l’opération Sentinelle. L’organisation État islamique revendique l’attentat. L’assaillant, Ahmed Hanachi, un Tunisien connu sous plusieurs identités pour des délits de droit commun, avait été placé en garde à vue […] Lire la suite

21-28 mars 2013 France. Mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt

Henri Guaino, député U.M.P. des Yvelines, déclare notamment: « Cette accusation grotesque déshonore la justice, salit la France, salit la République. » Le 28, à l'issue de leurs investigations, les trois juges chargés de l'affaire Bettencourt transmettent au parquet de Bordeaux leurs dossiers. L'instruction de l'affaire est close.  […] Lire la suite

19-25 janvier 2010 France. Polémique sur la double rémunération et la double fonction d'Henri Proglio

Le 19, alors que la rumeur s'amplifie, le gouvernement confirme qu'Henri Proglio, nommé P.-D.G. du groupe public E.D.F. en novembre 2009, continue de percevoir un salaire de Veolia Environnement, son groupe d'origine, dont il demeure le président non exécutif. La rémunération annuelle d'Henri Proglio dépasse ainsi 2 millions d'euros – la rémunération […] Lire la suite

19 novembre 2009 France. Remise du rapport sur le grand emprunt national

Henri Guaino, dans sept axes prioritaires qu'ils ont définis. Ceux-ci sont fondés sur l'innovation et l'économie verte et regroupent les domaines dans lesquels la France est en retard, tels que l'enseignement supérieur et la recherche, auxquels 16 milliards sont attribués tandis que les 19 autres milliards seront consacrés au développement des « secteurs […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc CHAUVIERRE, « FRANCE HENRI DE - (1911-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-france/