LARSEN HENNING (1925-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’architecte danois Henning Larsen était souvent surnommé le « maître de la lumière » à cause de l’abondance de clarté naturelle, de la viabilité écologique et du délicat équilibre entre éclairage et espace qui caractérisent ses constructions les plus réussies.

Henning Göbel Larsen naît le 20 août 1925, à Videbæk, dans le Jutland. Il étudie à l’Académie des beaux-arts de Copenhague en 1950, puis à l’Architectural Association School of Architecture de Londres en 1951-1952, et au Massachusetts Institute of Technology en 1952. Durant ses premières années, il dessine avec l’architecte danois Arne Jacobsen la chaise Fourmi, à la silhouette bien reconnaissable.

En 1959, il crée l’agence Henning Larsen Architects, qui adopte dès le départ une approche expérimentale et se présente à de multiples concours d’architecture internationaux. Larsen remporte ainsi des premiers prix avec les plans qu’il dessine pour l’université de Stockholm en 1961 (non réalisée) et l’université de Trondheim en Norvège (la première phase est achevée en 1978, la seconde en 1994). Parmi ses principaux projets achevés figurent le ministère des Affaires étrangères d’Arabie Saoudite à Riyad (1984), récompensé par le prix Aga Khan en 1989, l’ambassade du Danemark à Riyad (1988), la bibliothèque municipale de Malmö (Suède, 1999), la galerie d’art Würth à Schwäbisch Hall (Allemagne, 2000), l’Opéra de Copenhague (2004) ainsi que la salle de concert et palais des congrès d’Uppsala (Suède, 2007). En 2013, l’agence Henning Larsen Architects reçoit avec l’artiste Olafur Eliasson le prix Mies van der Rohe pour la salle de concert et centre de conférences Harpa de Reykjavík (Islande, 2011), une construction de verre et d’acier aux multiples facettes. De 1968 à 1995, il donne des cours à l’Académie royale des beaux-arts du Danemark. Henning Larsen meurt en 2013, à Copenhague.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LARSEN HENNING - (1925-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henning-larsen/