HARGEISA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans le nord-ouest de la Somalie, la ville d'Hargeisa est la capitale de la république du Somaliland, État indépendant autoproclamé, sans reconnaissance internationale. Elle est localisée dans une vallée fermée des monts Galgodon (Ogo) à 1 334 mètres d'altitude. Pendant la guerre civile, Hargeisa fut bombardée en juin 1988 par l'armée et pratiquement détruite, provoquant l'exode de la population. Depuis, cette ville s'est repeuplée et reconstruite.

Dans le passé, Hargeisa était une ville prospère. La région bénéficie d'un climat assez constant et Hargeisa était la capitale d'été du Somaliland britannique dont elle devint le centre administratif permanent de 1941 à 1960, année au cours de laquelle le Royaume-Uni accorda l'indépendance à son protectorat. Aucune industrie ne s'y développa, mais la ville devint un grand centre où les bergers nomades, qui constituaient la majorité de la population, faisaient boire leurs troupeaux et les vendaient. Viande, bétail, peaux et beurre clarifié sont aujourd'hui exportés par le port de Berbera, situé à 188 kilomètres au nord-est, dans le golfe d'Aden. La ville est dotée d'un aéroport international et d'une université (depuis 2000).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HARGEISA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hargeisa/