WARNECK GUSTAVE (1834-1910)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théologien protestant allemand, qui occupa la première chaire (1896-1910) de missiologie, discipline qui s'attache à élucider le fondement et les conditions de la mission. De tendance piétiste et partisan d'un christianisme qui se traduise dans la vie pratique et quotidienne, Warneck est le cofondateur de l'Alliance évangélique (1886) et il essaya de doter les Églises protestantes allemandes d'une structure leur donnant plus d'indépendance à l'égard de l'État et leur permettant aussi de faire entendre leur voix à côté de celle de l'Église catholique. Il fonda la missiologie en tant que science, définissant la mission comme « la plantation et l'organisation de l'Église parmi les non-chrétiens » et assignant à cette recherche des bases dogmatique, éthique, biblique, ecclésiale, historique et ethnologique. Il remplaça ainsi une vision purement individualiste de la mission par une réalité fondée sur l'envoi missionnaire du Christ. Par là, Warneck fit école et inspira la missiologie catholique naissante.

Dès 1888, il proposa la création d'un Conseil international des missions. Son œuvre intitulée Missiologie évangélique (1892-1903) synthétise des travaux parcellaires jusque-là dispersés. En 1874, il fonda la Allgemeine Missionszeitschrift, revue qui allait devenir l'organe des recherches missiologiques allemandes. Il créa d'autre part des conférences missionnaires (Halle, 1879) qui répandirent le souci missionnaire au-delà du cercle des spécialistes.

—  Jean-Louis KLEIN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis KLEIN, « WARNECK GUSTAVE - (1834-1910) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-warneck/