HAEGG GUNDER (1918-2004)

Durant les heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, l'athlète suédois Gunder Haegg livre un duel à coups de records du monde, en demi-fond, à son compatriote Arne Andersson. Le 10 août 1941, Gunder Haegg améliore le record du monde du 1 500 mètres (3 min 47,6 s) du Néo-Zélandais Jack Lovelock. Recordman du monde du mile le 1er juillet 1942 (4 min 5,2 s), puis du 5 000 mètres le 20 septembre 1942, en cassant le mur des 14 minutes (13 min 58,2 s), Gunder Haegg est dépossédé de son record du mile par Andersson (4 min 2,6 s) le 1er juillet 1943. Le 7 juillet 1944, Haegg porte le record du 1 500 mètres à 3 min 43 s, mais, le 18 juillet, Andersson fixe le record du mile à 4 min 1,6 s. Le 17 juillet 1945, Haegg prend sa revanche et établit à 4 min 1,4 s un record du mile qui ne sera amélioré qu'en 1954 par Roger Bannister. Mais Haegg et Andersson ont touché de l'argent pour participer aux épreuves. Le 17 mars 1946, les deux Suédois sont disqualifiés à vie ; jamais ils ne participeront aux jeux Olympiques.

—  Pierre LAGRUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « HAEGG GUNDER - (1918-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gunder-haegg/