GRIN ALEXANDRE STEPANOVITCH GRINEVSKI dit (1880-1932)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage extraordinaire des lettres russes, Alexandre Grin se forge une destinée personnelle aux antipodes de la biographie traditionnelle des écrivains issus de l'intelligentsia. Échappé au milieu familial à l'âge de seize ans, il obéit à l'appel de l'aventure, et tout particulièrement de la mer. Tour à tour matelot, pêcheur, chercheur d'or, soldat et déserteur, agitateur révolutionnaire, emprisonné et déporté, il reste toujours en marge de la société et de la littérature. Grin, qui publie de nombreuses nouvelles à partir de 1906, est l'un des rares représentants du récit d'aventures dans la littérature soviétique. Ses nombreux romans ont pour cadre une contrée imaginaire qu'on a pu appeler Grinlande, et qui doit beaucoup au littoral sud de la Russie et au port d'Odessa. Refusant l'analyse psychologique, Grin veut tenir le lecteur en haleine par le déroulement d'aventures où l'événement, extraordinaire mais vraisemblable, côtoie le fantastique, sans qu'aucune explication permette de faire entrer l'œuvre dans le domaine de la science-fiction. Cependant les facultés miraculeuses de cet homme qui vole (Le Monde brillant, Blistajuščy Mir, 1922), de cette jeune fille qui va vers un marin en marchant sur l'eau (Celle qui courait sur les flots, Beguščaja po volnam, 1926) ne sont pas pour l'auteur des inventions gratuites ; elles donnent la preuve tangible de la force des aspirations spirituelles de la toute-puissance du rêve.

—  André RADIGUET

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, maître assistant à l'université des langues et lettres de Grenoble

Classification

Pour citer l’article

André RADIGUET, « GRIN ALEXANDRE STEPANOVITCH GRINEVSKI dit (1880-1932) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grin/