GRIMPEREAU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle grimpereaux un certain nombre de petits oiseaux qui visitent les troncs d'arbres et les surfaces rocheuses à la recherche de nourriture. Les espèces suivantes sont des oiseaux chanteurs (sous-ordre : Passeres ; ordre : Passeriformes).

Le grimpereau tacheté (Salpornis spilonotus) d'Afrique et d'Inde est en général placé dans la famille des Certhiidés, mais son appartenance à cette famille est parfois discutée.

Les grimpereaux endémiques des Philippines du genre Rhabdornis ont la pointe de la langue en forme de pinceau et volent souvent de fleur en fleur. Ils sont généralement regroupés dans une famille à part, les Rhabdornithidés, mais selon les sources, ils peuvent être considérés comme des sittidés ou des climactéridés.

Le mohoua pipipi (Mohoua novaeseelandiae), encore appelé grimpereau brun en anglais, est endémique de Nouvelle-Zélande et appartient à la sous-famille des Malurinés (famille des Sylviidés). Sa taille est de 13 centimètres environ, il possède une queue assez longue ainsi qu'un très petit bec. En volée ou en couple, les mohoua pipipi crient de façon incessante dans les forêts du sud de l'île.

Le grimpereau des bois, ou grimpereau familier (Certhia familiaris), est la plus connue des sept espèces de la famille des Certhiidés. C'est un oiseau de 13 centimètres, au plumage brun tacheté de blanc, que l'on trouve dans les zones boisées de l'hémisphère Nord. Il a une queue assez raide qui lui sert de support lorsqu'il parcourt les troncs d'arbres. Son nid, une coupelle constituée de branchettes et de racines, garnie de plumes et de poils, est le plus souvent construit derrière une écorce soulevée, et peut contenir de trois à neuf œufs.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GRIMPEREAU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimpereau/