GRANNOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Surnom celtique d'Apollon, Grannos est attesté par une vingtaine d'inscriptions, pour la plupart dans le nord-est de la Gaule, plus spécialement dans les régions rhénanes. Le théonyme se retrouve aussi dans quelques toponymes, dont les plus importants sont l'ancien nom d'Aix-la-Chapelle, Aquæ Granni, et Grannum, actuellement Grand, lieu-dit de la commune de Tranqueville-Graux (Vosges).

Invoqué comme patron des eaux thermales, Grannos a pour parèdre Sirona (« étoile »). Ce surnom a longtemps été interprété en radiatus, ou plus souvent encore en « solaire » par rapprochement avec l'irlandais grian, « soleil ». Mais le mot irlandais suppose un thème initial grênos, qui interdit absolument cette hypothèse. Il est plus sûr de penser à un Apollon au cygne ou aux grues (gallois et breton garan). Mais une influence germanique est possible (vieux haut allemand gran, kran) et elle expliquerait la syncope du premier -a- (cf. la légende de Lohengrin).

—  Christian-Joseph GUYONVARC'H

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GRANNOS  » est également traité dans :

AMARCOLITANUS

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 129 mots

Deuxième surnom d'Apollon Grannus dans une inscription gallo-romaine de Branges (Saône-et-Loire), le théonyme Amarcolitanus est composé de amarco- , retrouvé dans l'irlandais amarc , « vue, vision » (lui-même sans étymologie connue), et de l'adjectif litano- , « large ». Il se traduit donc par : « au large regard, au regard profond ». Cette épithète peut être rapprochée de l'expression irlandaise […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian-Joseph GUYONVARC'H, « GRANNOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grannos/