PALEY GRACE (1922-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les parents de Grace Paley (née à New York en 1922), des Juifs russes, avaient quitté la Russie en 1905 pour s'installer dans le Lower East Side de New York ; son père y exerça les fonctions de médecin. Mariée en deuxièmes noces à Robert Nichols, romancier et essayiste, Grace Paley partage son temps entre le New York de son enfance et un petit hameau du Vermont, où elle vit, près de ses enfants et de ses petits-enfants, dans une maisonnette de bois. Elle n'a jamais cessé de s'intéresser à tous les problèmes des communautés locales, nationales et internationales dans lesquelles elle a vécu. De Thetford Hill à la Chine populaire, elle porte attention à tous les problèmes sociaux et politiques. Antimilitariste passionnée, elle a organisé de nombreuses manifestations de mouvements antinucléaires, qui lui ont valu quelques difficultés avec les autorités américaines ; féministe ardente, elle a toujours su se garder des idéologies et des systèmes.

Grace Paley écrivit des poèmes avant de venir à la prose, au récit vigoureux et bref écrit dans une langue savoureuse où se mêlent le parler de la rue et la plus grande tradition narrative anglo-saxonne. Lectrice vorace, elle ne doit rien à personne, mais elle a développé l'ouïe la plus fine de la littérature américaine d'aujourd'hui. Son premier recueil, The Little Disturbances of Man (Les Petits Riens de la vie, 1985), paru en 1959, lui valut aussitôt un fidèle public parmi les écrivains (P. Roth, D. Barthelme, S. Sontag, J. Charyn, J. Baumbach) aussi bien que parmi les lecteurs anonymes. Depuis lors, les grandes revues américaines n'ont jamais cessé de publier ses nouvelles, qui ont été rassemblées dans les volumes, Enormous Changes at the Last Minute (Énorme Changement de dernière minute, 1974), Later the Same Day (Plus tard le même jour, 1985) et dans Long Walks and Intimate Talks (1991). Par la suite, leur intégralité est parue sous le titre Collected Stories (1994).

Les thèmes et préoccupations de Grace Paley n'ont jamais changé : l'enfance, la paternité, la maternité, l'amour, la solitude, l'échec et la joie des petites g [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université Paul-Valéry, Montpellier

Classification

Pour citer l’article

Claude RICHARD, « PALEY GRACE - (1922-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grace-paley/