KAHN GILLES (1946-2006)

Le Français Gilles Kahn a marqué le développement de l’informatique à la fois par ses travaux de recherche sur la sémantique des langages de programmation et par l’influence et le rayonnement de sa vision de l’informatique.

Une carrière à l’I.N.R.I.A.

Ingénieur issu de l'École polytechnique, Gilles Kahn, né le 17 avril 1946 à Paris, étudie à l'université Stanford de 1968 à 1971. Il est alors recruté au Commissariat à l’énergie atomique (C.E.A.) et rejoint en 1972 l'Institut de recherche en informatique et en automatique (I.R.I.A., qui deviendra en 1979 l’I.N.R.I.A., Institut national de recherche en informatique et en automatique), à Rocquencourt dans les Yvelines. Il y dirige un groupe de chercheurs et démarre la conception de l'éditeur de documents structurés Mentor. L'idée originale consiste à remplacer un éditeur de texte (suite de caractères) par un éditeur sur la structure hiérarchique d'un document, ce qui permet d'appliquer l'idée non seulement à des textes littéraires, mais aussi à des documents techniques, des programmes informatiques, des formules mathématiques… Cette méthode sera appliquée plus tard au logiciel de traitement de texte Word, puis à grande échelle aux documents hypertextes du Web, avec XML (extensible markup language).

En 1983, Gilles Kahn rejoint le nouveau centre de l'I.N.R.I.A. à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), où il poursuit ses recherches en environnements de programmation guidés par la sémantique (conception de la plate-forme Centaur). En 1993, il est nommé directeur scientifique de l'I.N.R.I.A. Il y joue un grand rôle pour le développement de nouvelles recherches (réseaux, biologie et médecine numériques…) et la création de start-up (Ilog, Connexité, Grif...). En 1995, il participe au nom de l’I.N.R.I.A. à la création de la branche européenne du World Wide Web Consortium (W3C), consortium qui vient d’être constitué par l’Institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.) et dont l’objectif est de développer le Web fondé sur des standards ouverts, objectif qui sera atteint avec le succès que l’on connaît. En 2004, Gilles Kahn devient président-directeur général de l'I.N.R.I.A., fonction qu’il assumera jusqu’à sa mort, le 9 février 2006.

Gilles Kahn

Gilles Kahn

photographie

Spécialiste des langages de programmation, le Français Gilles Kahn (1946-2006), alors directeur scientifique de l'I.N.R.I.A., intervenant ici, à Neuilly-sur-Seine le 22 octobre 1997, lors de la septième rencontre I.N.R.I.A.-Industrie, intitulée « Technologies de l'information et... 

Crédits : A. Eidelman/ Inria

Afficher

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : directeur de recherche de classe exceptionnelle, directeur du centre de recherche de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique de Sophia Antipolis-Méditerranée
  • : membre de l'Académie des sciences, directeur de recherche émérite à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard GIRAUDON, Gérard HUET, « KAHN GILLES - (1946-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-kahn/