RIETVELD GERRIT THOMAS (1888-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre de l'architecte hollandais Rietveld peut être considérée comme une brillante et convaincante traduction dans l'espace des conceptions plastiques élaborées par les fondateurs du groupe et de la revue De Stijl (1917-1931), groupe auquel Rietveld devait adhérer en 1918, avant de travailler, durant l'année 1923, en étroite association avec Van Doesburg et avec l'architecte Van Eesteren. La réalisation capitale de Rietveld, la villa Schröder, construite à Utrecht en 1924, est l'accomplissement dans l'espace (après des essais mineurs tentés en 1917 au niveau du mobilier : sièges, fauteuils en bois peint construits selon les principes néo-plasticistes), la transposition en termes d'architecture du système plastique développé depuis 1917 par Mondrian et Van Doesburg, c'est-à-dire d'un langage pictural aperspectif qui contenait de nombreuses virtualités spatio-temporelles. Dans cette œuvre, Rietveld a traité la maison comme un ensemble de relations entre des plans rectangulaires verticaux et horizontaux, opaques ou transparents, dynamiques et asymétriques, homogènes et tendus. Il est vrai que les techniques nouvelles de construction (ossature d'acier ou de béton, dalles, parois autonomes) devaient rendre immédiatement possible pareille mise en œuvre et soutenir la nouvelle ordonnance spatiale de l'habitation.

—  Robert L. DELEVOY

Écrit par :

  • : directeur de l'École nationale supérieure d'architecture et des arts visuels, Bruxelles

Classification


Autres références

«  RIETVELD GERRIT THOMAS (1888-1964)  » est également traité dans :

STIJL DE

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 857 mots

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] La contribution du Stijl à l'architecture du siècle est quantitativement beaucoup moins importante qu'on ne le pense généralement : les deux petites maisons que Van't Hoff réalisa en 1916 (avant la fondation du mouvement) sont d'aimables pastiches de Wright ; les constructions de Wils se rapprochent plutôt de l'Art déco (Wils quitte d'ailleurs très vite le mouvement) ; quant à Oud, il appartient b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-stijl/#i_1659

Pour citer l’article

Robert L. DELEVOY, « RIETVELD GERRIT THOMAS - (1888-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrit-thomas-rietveld/