RUSSELL GEORGE WILLIAM, dit Æ (1867-1935)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, peintre, journaliste et économiste irlandais, George William Russell est communément désigné par son pseudonyme Æ, AE ou encore A. E. (résultant d'une erreur de prote qui déchiffra de travers « Aeon »). C'est une figure attachante, mais assez énigmatique en raison de la variété de ses curiosités. Après avoir fréquenté, à Dublin, l'École des beaux-arts, il abandonna vite l'idée de faire une carrière de peintre, mais continua à faire de nombreux tableaux, sans jamais les exposer ni les vendre. Il travailla dans une brasserie, dans un entrepôt et dans un magasin de nouveautés. W. B. Yeats l'initia à la théosophie et c'est d'un mélange de mysticisme ésotérique et de mythologie irlandaise que sont composés ses premiers poèmes : Vers la maison, chants en passant (Homeward : Songs by the Way, 1894). Ce recueil, joint à la pièce consacrée à la grande figure légendaire Deirdre (1907), lui valut une place dans la renaissance celtique. À partir de 1905 et jusqu'en 1930, il se mêla très directement à la vie économique et politique sans que le journaliste éliminât le poète. Il modela sa propre évolution sur celle de Yeats en corrigeant son romantisme par un resserrement de son inspiration et de sa technique, témoin son poème le plus réussi : On behalf of some Irishmen not followers of tradition (En faveur de certains Irlandais peu traditionalistes).

—  Louis BONNEROT

Écrit par :

  • : professeur honoraire à la Faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Louis BONNEROT, « RUSSELL GEORGE WILLIAM, dit Æ (1867-1935) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-william-russell/