MINOT GEORGE RICHARDS (1885-1950)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin américain, né en 1885 à Boston, mort en 1950 à Brooklyne (Massachusetts), George Minot obtient le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1934 avec ses compatriotes William Parry Murphy et George Hoyt Whipple, pour la thérapie de l'anémie pernicieuse.

Professeur de médecine à l'université Harvard, praticien associé au Boston City Hospital et directeur du laboratoire de Thorndike Memorial, au cours de sa carrière Minot a beaucoup étudié le sang et ses pathologies : coagulation, hémorragie atypique, transfusion sanguine, plaquettes et réticulocytes, influence d'un environnement industriel toxique sur la composition sanguine... Ses travaux les plus connus, menés avec son collègue W. P. Murphy, concernent la découverte du traitement de l'anémie pernicieuse par ingestion d'extraits hépatiques crus.

—  Samya OTHMAN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « MINOT GEORGE RICHARDS - (1885-1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-richards-minot/