LOEWE FREDERICK (1901-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur américain d'origine allemande, collaborateur d'Alan Jay Lerner dans une série de comédies musicales à succès, notamment My Fair Lady (1956 ; portée à l'écran par George Cukor en 1964) qui a connu un triomphe phénoménal.

Julie Andrews et Rex Harrison dans My Fair Lady

Photographie : Julie Andrews et Rex Harrison dans My Fair Lady

Photographie

Julie Andrews (rôle d'Eliza Doolittle) et Rex Harrison (Henry Higgins) dans la production originale de My Fair Lady, de Frederick Loewe et Alan Jay Lerner, au Mark Hellinger Theatre de Broadway, en 1956. My Fair Lady connaîtra 2 717 représentations consécutives dans trois théâtres de... 

Crédits : Broadway Musical/ D.R.

Afficher

Né le 10 juin 1901 à Berlin, fils d'un acteur et ténor d'opérette viennois, Loewe est un enfant prodige. Il joue du piano à l'âge de cinq ans, à sept ans compose pour les présentations de son père et devient à treize le plus jeune soliste appelé à se produire avec l'Orcheste philharmonique de Berlin. Il fait des études musicales poussées avec Ferruccio Busoni et Eugène d'Albert. À l'âge de quinze ans, il écrit une chanson populaire, Katrina, dont plus d'un million de partitions seront vendues.

Loewe émigre aux États-Unis en 1924 où il fait toute sorte de petits boulots pendant les dix années suivantes. En 1934, il écrit pour Broadway la musique de la pièce Petticoat Fever et, dès 1936, il compose de la musique pour des revues de Broadway, sans remporter beaucoup de succès. Loewe travaille avec le parolier Earle Crooker aux comédies musicales Salute to Spring (1937) et Great Lady (1938), mais ils ne parviennent pas non plus à attirer l'attention.

En 1942, Loewe rencontre Alan Jay Lerner au Lambs, club de théâtre new-yorkais, et lui demande de travailler à la révision de Salute to Spring pour un producteur de Detroit. Ils poursuivent leur collaboration avec deux échecs, What's Up ? (1943) et The Day Before Spring (1945), avant de connaître le succès à Broadway avec Brigadoon (1947). Viennent ensuite Paint Your Wagon (1951), My Fair Lady, le film Gigi (Vincente Minnelli, 1958), et Camelot (1960). Des différends entre Loewe et Lerner surviennent au cours de l'écriture de Camelot et ils interrompent leur collaboration pendant plus de dix ans. Ils se retrouvent pour adapter Gigi à la scène (1973) et pour écrire la musique du film de Stanley Donen, Le Petit Prince (1974).

La musique de My Fair Lady compte parmi les plus grands succès du théâtre musical américain. Plus de cinq millions de disques de l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  LOEWE FREDERICK (1901-1988)  » est également traité dans :

LERNER ALAN JAY (1918-1986)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 531 mots
  •  • 1 média

Le librettiste et parolier américain Alan Jay Lerner naît le 31 août 1918 à New York, dans une famille de commerçants prospères. Il est d'abord scolarisé en Angleterre, à la Bedales School (Hampshire). De retour aux États-Unis, il fréquente la Choate School de Wallingford (Connecticut), avant de poursuivre ses études à la Juilliard School of Music de New York puis à l'université Harvard. Il parti […] Lire la suite

Pour citer l’article

« LOEWE FREDERICK - (1901-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-loewe/