FRANCEVue d'ensemble

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Finistère du continent eurasiatique, ouverte sur le grand large par trois façades maritimes, bénéficiant, par sa situation en latitude qui la place à mi-distance de l'équateur et du pôle Nord, d'un climat tempéré, la France voit alterner sur son territoire les grandes zones de plaines et de plateaux des bassins sédimentaires et fluviaux et les reliefs montagneux situés sur sa périphérie, à l'exception toutefois de la forteresse du Massif central qui occupe une importante fraction de sa partie méridionale.

Ces conditions géographiques ont largement déterminé son histoire. C'est sur le territoire de la France future que viennent s'échouer, au cours des siècles, les vagues migratoires successives, souvent venues d'Asie, qui repoussent vers l'ouest les populations du continent. Dès l'origine, les ancêtres les plus lointains des Français d'aujourd'hui sont issus d'un brassage de peuples dont les strates successives se sont déposées sur cette extrémité occidentale de l'Europe géographique.

Avant d'être la France et même la Gaule, le territoire actuel constitue une mosaïque de menues communautés éphémères qui entrent en contact, durant l'Antiquité, avec les peuples voisins par la guerre ou le commerce. La conquête fait de ce territoire un simple élément de l'empire universel rêvé par Rome, avant que les invasions barbares ne détruisent celui-ci et n'édifient sur ses ruines des royaumes aux frontières changeantes, cependant que se construit une civilisation originale mêlant apports romains et coutumes barbares, unifiés par le christianisme qui devient à partir du ive siècle le ciment de l'Occident.

Il faut attendre le ixe siècle pour que le partage de l'empire franc constitué par Charlemagne permette que s'individualise une Francia occidentalis, noyau originel de la France. Dès lors débute une période de près de neuf siècles au cours desquels se construit une identité française marquée par trois traits majeurs. En premier lieu, son unité territoriale résultant d'innombrables conflits, acquisitions, mariages ou héritages, aboutit au xviiie siècle à la création d'un ensemble approximativement limité par ces « frontières naturelles » que sont l'océan et les mers bordières, le Rhin, les Alpes et les Pyrénées. À l'intérieur de cet ensemble, un deuxième trait fondamental réside dans les efforts du pouvoir monarchique pour faire de cet « agrégat inconstitué de peuples désunis » une entité relativement unifiée. Lutte du roi contre les grands féodaux, création d'« officiers », de commissaires « départis », d'intendants chargés de représenter l'autorité du souverain dans les provinces, effort pour réduire les privilèges des divers corps et ordres et assurer la suprématie du monarque sur les autonomies des groupes et l'obéissance de tous les sujets. Il appartiendra à la Révolution puis à l'Empire, au début du xixe siècle d'achever cette œuvre centralisatrice et de proclamer le caractère « un et indivisible » de la nation France et l'égalité de tous devant la loi. Enfin, le troisième trait de la formation de l'identité française est la création d'une forte armature culturelle. De l'édit de Villers-Cotterets sous François Ier qui fait du français la langue officielle du royaume à l'action des instituteurs de la IIIe République se réalise l'unification linguistique. La Révolution et l'Empire y ajouteront celle des circonscriptions territoriales et des poids et mesures. Parallèlement, une élite intellectuelle édifie un art et une pensée originaux. Le classicisme, fait d'ordre et d'harmonie, apparaît comme un art adapté à l'idéal de la monarchie absolue telle que Louis XIV tente de le réaliser, cependant que Descartes pose les bases d'un raisonnement scientifique dont le « doute méthodique » conduira au siècle suivant à la mise en cause par la philosophie des Lumières de l'absolutisme monarchique comme des vérités religieuses admises, déjà ébranlées depuis le xvie siècle par la poussée de la Réforme.

Avec la Révolution française de 1789 se tourne une page essentielle. En proclamant que la souveraineté appartient à la nation et que le but de la société est la préservation des droits naturels de l'individu, la France se fait le héraut des idées nouvelles qui vont bouleverser l'Europe. Grande puissance mondiale et européenne, participant à la révolution industrielle du xixe siècle et à la conquête coloniale, elle édifie, à coups de convulsions révolutionnaires, un modèle de démocratie libérale qui trouvera son expression avec la IIIe République al [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités à l'Institut d'études politiques de Paris

Classification

Autres références

«  FRANCE  » est également traité dans :

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 657 mots
  •  • 25 médias

L'Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute certains aspects de son développement historique. On peut cependant, malgré les irrégularités de leurs tracés, distinguer de grandes zones, correspondant aux p […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 872 mots
  •  • 3 médias

544 435 kilomètres carrés, 65,7 millions d'habitants (2013), telles sont les données majeures de l'espace français, ce qui le classe au 42e rang pour la superficie et au 21e rang pour la population, parmi les États du monde.Dix-neuf fois plus petit que celui des États-Unis, trente-deux fois plus petit que celui de la Russie, le territoire métropolitain […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 046 mots
  •  • 3 médias

« La France est hantée par l'idée de déclin. » La formule de Christian Stoffaës résume de façon percutante l'histoire économique française depuis le début du xxe siècle, ou plutôt la manière dont les Français ont vécu cette histoire.L'idée qu'il existe un « retard français » est, en effet, une constante sur le long terme. Les comparaisons qui sont éta […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 953 mots
  •  • 11 médias

Si la Gaule romaine peut apparaître avec le recul des siècles comme une ancêtre de la France, les territoires qui devaient constituer celle-ci ne formèrent que lentement, au cours du Moyen Âge, la préfiguration de son entité nationale. Divisée au lendemain des grandes invasions du v […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 875 mots
  •  • 7 médias

À l'encontre de ce qui fut jadis soutenu par nombre d'historiens, il semble établi aujourd'hui que la monarchie d'Ancien Régime ne connut presque jamais de politique des frontières naturelles. Aux xvie et xviie siècles […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 583 mots
  •  • 1 média

Liberté, égalité, ces deux principes constituent, en 1789, les fondements de l'ordre nouveau, mais plus encore la négation radicale de l'ancien droit français, en ce qui concerne tant la conception de l'État que celle des droits individuels. L'explosion individualiste de la Révolution française a gagné toute l'Europe, tandis qu'elle a profondéme […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 926 mots
  •  • 8 médias

Dès le début de l'année 1789, alors que se préparait la réunion des États généraux voulue par le roi Louis XVI, on parlait, en France, d'« Ancien Régime ». Les événements ultérieurs donnèrent à l'expression une dimension radicale qu'elle n'avait pas nécessairement dans son principe. Il n'empêche que la période qui s'ouvre en 1789 fut bien d'abord marq […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 686 mots
  •  • 7 médias

La France libérée en 1945 est un pays en ruine, usé par une décennie de crise économique puis cinq années d'occupation. Or, durant la seconde moitié du xxe siècle, elle va connaître une spectaculaire mutation de ses structures économiques, sociales, politiques, culturelles, entraînant des transformations de l'existence quotidienne des Français comme l […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le droit français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 7 138 mots
  •  • 2 médias

Qu'est ce que le droit français ? Si les enseignants spécialisés dans une branche particulière de ce droit n'éprouvent pas le besoin de répondre à une telle question, une présentation générale de cet « objet scientifique » nécessite quelques préalables méthodologiques. Les juristes positivistes considèrent qu'à chaque État correspond – et même s'identifie – un […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 783 mots
  •  • 1 média

Pour rendre compte de l'évolution d'une langue, le linguiste distingue traditionnellement deux sortes de facteurs : des facteurs internes, c'est-à-dire des mécanismes de changements proprement linguistiques, dus aux modifications et au réaménagement des systèmes, et des facteurs externes, à savoir les modifications de la société, des techniques, etc., ainsi que les événements historiques. Ces caus […] Lire la suite

Les derniers événements

2-25 mars 2022 France. Meurtre du nationaliste corse Yvan Colonna en prison.

Le 2, le militant nationaliste corse Yvan Colonna, condamné à perpétuité pour l’assassinat, en février 1998, du préfet Claude Érignac et détenu à la maison centrale d’Arles (Bouches-du-Rhône), est violemment agressé par un codétenu, qui accuse Yvan Colonna de « blasphème ». L’assaillant est un Franco-Camerounais réputé instable et violent, Franck Elong Abé, condamné en avril 2016 à neuf ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme ». […] Lire la suite

29 novembre 2021 France. Lancement d'Ensemble citoyens !

La République en marche (LRM) de Stanislas Guérini, le MoDem de François Bayrou, Horizons d’Édouard Philippe, Agir de Franck Riester, Territoires de progrès d’Olivier Dussopt et En commun ! de Philippe Hardouin fondent, lors d’une réunion à la Maison de la Mutualité, à Paris, l’association Ensemble citoyens ! qui réunit les soutiens au président Emmanuel Macron en vue de l’élection présidentielle de 2022. […] Lire la suite

1er-31 mars 2020 France. Lutte contre l'épidémie de Covid-19.

 » Il conclut : « Nous devons […] construire plus encore que nous ne le faisons déjà une France, une Europe souveraine […] qui tiennent fermement leur destin en main. » Les élections municipales sont maintenues. À cette date, soixante et une personnes sont mortes de la Covid-19 dans le pays. Le Grand Est et l’Île-de-France sont les régions les plus touchées. […] Lire la suite

18-31 juillet 2018 France. Éclatement de l'affaire Benalla.

Le 22 également, le gouvernement décide de suspendre l’examen devant le Parlement du projet de révision constitutionnelle que dénonce l’ensemble de l’opposition parlementaire. Le 23, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, auditionné devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, invoque la responsabilité de la Préfecture de police et de l’Élysée, tandis que le préfet de police Michel Delpuech se défausse sur la présidence de la République. […] Lire la suite

13-16 octobre 2017 France. Initiatives contre les violences sexuelles.

Le 13, à la suite de la révélation du scandale Harvey Weinstein aux États-Unis, la journaliste Sandra Muller lance le hashtag #BalanceTonPorc sur le réseau social Twitter afin d’inciter les femmes victimes de harcèlement sexuel à révéler l’identité de leurs harceleurs. Cette initiative suscite des milliers de témoignages. Le 16, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa annonce le lancement d’une opération de consultation des secteurs concernés et de l’ensemble des citoyens en vue de la présentation au premier semestre 2018 d’un « projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles », notamment les violences sur mineurs et le harcèlement de rue. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Serge BERSTEIN, « FRANCE - Vue d'ensemble », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/france-vue-d-ensemble/