Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FORT-DE-FRANCE

Martinique [France] : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Martinique [France] : carte administrative

Chef-lieu de la collectivité territoriale de Martinique (CTM) – nouveau statut du département depuis 2016 –, Fort-de-France regroupe la plupart des services et fonctions administratives de l’île. Elle en est également la capitale économique et le centre de la vie culturelle. Le cadre de la magnifique rade, sur la mer des Caraïbes, constitue un site stratégique remarquable. La ville a été édifiée à l'abri du Fort Royal, construit à l’époque du gouverneur Dyel du Parquet à partir de 1638 sur un promontoire naturel.

La commune de Fort-de-France comptait 82 500 habitants en 2015. La communauté d’agglomération du Centre de la Martinique (CACEM) qu’elle compose avec trois autres communes – Le Lamentin, Schœlcher et Saint-Joseph – regroupait quant à elle environ 160 000 habitants – soit 42 p. 100 de la population totale de l'île. Le Lamentin, qui constitue une extension de l’agglomération vers l'est, possède des zones d’activités industrielles et commerciales dans l’axe de l'aéroport Martinique–Aimé-Césaire, situé en bord de mer. À l’ouest, la commune de Schœlcher abrite le campus de l’université des Antilles, fréquenté par 10 000 étudiants. Le port de Fort-de-France comprend plusieurs quais et bassins bien équipés pour les mouvements de pétroliers, de porte-conteneurs et de navires de croisière.

Fort-de-France : la bibliothèque Schœlcher - crédits : P. A. Thompson/ The Image Bank Unreleased/ Getty Images

Fort-de-France : la bibliothèque Schœlcher

La topographie difficile de la ville et sa densité élevée expliquent les encombrements de la circulation routière. Un système de transport collectif d’autobus en site propre, mis en service en 2018 après de nombreux retards, permet de desservir l’aéroport à partir du centre-ville. La place de la Savane, cœur historique de la cité, et la bibliothèque Schœlcher, construite en 1885, se situent à proximité du fort Saint-Louis, qui demeure le siège du commandement des forces françaises dans les Antilles.

— Christian GIRAULT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Martinique [France] : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Martinique [France] : carte administrative

Fort-de-France : la bibliothèque Schœlcher - crédits : P. A. Thompson/ The Image Bank Unreleased/ Getty Images

Fort-de-France : la bibliothèque Schœlcher

Autres références

  • MARTINIQUE

    • Écrit par Christian GIRAULT
    • 3 569 mots
    • 8 médias
    ...l’île devient critique. En effet, la Martinique constitue un enjeu stratégique dans le conflit, dans la mesure où une partie des forces navales françaises se sont réfugiées dans la baie de Fort-de-France et où les réserves d’or de la Banque de France ont été mises à l’abri dans la ville. Les autorités, ralliées...