Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FOLLICULITE

Suppuration des follicules pilo-sébacés déterminant des petites pustules acuminées, centrées sur un poil. Les folliculites ont deux étiologies principales.

Les folliculites staphylococciques superficielles, parfois isolées, souvent groupées sur une région (impétigo de Bockhart) sont souvent provoquées par le grattage (gale, prurigo), l'irritation du rasoir, la macération (pansements humides) ; certains produits chimiques (hydrocarbures, chlore). Si elles ne sont pas désinfectées, elles peuvent gagner en profondeur (abcès en bouton de chemise), s'accompagner d'une nécrose de la base des follicules (furoncle), prendre, notamment à la barbe et à la moustache, une allure chronique indéfiniment récidivante (sycosis).

Les folliculites trichophytiques, le plus souvent consécutives à une contamination animale, réalisent à la barbe un sycosis moins inflammatoire et plus nodulaire que le sycosis staphylococcique. Le champignon est retrouvé par examen direct et identifié par culture en milieu de Sabouraud. En n'importe quelle région du corps, la confluence de folliculites peut réaliser un macaron bien dessiné, saillant, criblé de pertuis purulents et parfois recouvert de croûtes : le kérion de Celse. L'évolution spontanée se fait vers la guérison qui est considérablement accélérée par l'antibiothérapie spécifique.

— Pierre de GRACIANSKY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PUSTULES

    • Écrit par Pierre de GRACIANSKY
    • 178 mots

    Soulèvement épidermique renfermant du liquide purulent. De contour arrondi, hémisphériques ou plates, les pustules ont un contenu opaque et sont entourées d'une aréole inflammatoire. Le siège des pustules est plus ou moins profond. On les rencontre dans l'épiderme, sous la couche cornée (impétigo)...

Voir aussi