FLOCONS, métallurgie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Défauts qui apparaissent essentiellement sur des pièces de forge, les flocons sont disposés suivant des orientations préférentielles.

Comme les criques interdendritiques, les flocons constituent, en principe, des défauts graves ; ils sont peu nombreux à la surface des pièces et sont rarement isolés ; ils constituent facilement des amorces de rupture.

Dans les aciers, la formation des flocons est expliquée par l'existence d'hydrogène en solution dans le métal liquide. L'hydrogène qui subsiste lors de la solidification ne s'élimine que difficilement par diffusion. En cas de refroidissement brutal, la pression d'hydrogène, par son augmentation locale, suffit à provoquer une tapure locale. La décomposition martensitique de l'austénite favorise l'apparition des flocons. Un traitement thermique antiflocons (refroidissement très lent), l'élaboration en lingotière sous vide ou sur sole acide améliorent la qualité des aciers.

—  Alain LE DOUARON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain LE DOUARON, « FLOCONS, métallurgie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flocons-metallurgie/