FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FEMMES DE CRÉTEIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Festival international de films de femmes de Créteil a été créé en 1979. Les premières éditions se tiennent d'abord à Sceaux. Puis, devant l'intérêt croissant du public, le festival s'implante à Créteil à partir de 1985. En 2009, il accueillait plus de 30 000 festivaliers, un public mixte mais majoritairement féminin. Il se déroule sur dix jours au mois de mars et propose chaque année une programmation de 150 films dans les salles de la Maison de la culture de Créteil.

La compétition internationale récompense des films inédits en décernant plusieurs prix, parmi lesquels le grand prix du jury, les prix du public du meilleur long-métrage de fiction, du meilleur long-métrage documentaire, du meilleur court-métrage français, du meilleur court-métrage étranger. Le festival s'enorgueillit d'être un tremplin permettant aux films réalisés par des femmes d'intéresser des distributeurs français, voire européens. Même si les critiques de cinéma se montrent plus circonspects vis-à-vis d'une programmation qu'ils jugent souvent trop inégale et très centrée autour de thèmes récurrents (l'homosexualité, l'avortement), ils reconnaissent au F.I.F.F. sa qualité de découvreur de talents : il a par exemple révélé Coline Serreau et Jeanne Labrune ou, plus récemment, l'Espagnole Iciar Bollain (Ne dis rien), l'Américaine Kelly Reichardt (Wendy et Lucy), ou encore la Chinoise Emily Tang (Conjugaison)...

Avec ses « Autoportraits », le festival a également fêté de grandes actrices et réalisatrices : entre autres, Micheline Presle, Delphine Seyrig, Catherine Deneuve, Charlotte Rampling, Jane Birkin, Josiane Balasko, Anna Karina. Des rétrospectives ont également permis de rendre hommage à des femmes ayant marqué de leur empreinte l'histoire du septième art : Germaine Dulac, Marie Epstein, Yannick Bellon, Agnès Varda, etc. Les invitées d'honneur sont révélatrices des thématiques défendues par le festival au fil des années. Ainsi, avec la réalisatrice indienne Mira Nair (Salaam Bombay !), il est question de désir féminin et d'injustices sociales ; [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Laetitia MIKLES, « FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FEMMES DE CRÉTEIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/festival-international-de-films-de-femmes-de-creteil/