TROMBE FÉLIX (1906-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Félix Trombe (Nogent-sur-Marne, 1906- Gauties, Haute-Garonne, 1985) est principalement connu pour ses recherches concernant les utilisations de l'énergie solaire.

Les Pyrénées centrales, un massif karstique percé de grottes et de gouffres, un petit village, Ganties, doté d'une station thermale, tel est l'environnement qui a marqué l'enfance et l'adolescence de Félix Trombe. Sa carrière scientifique se déroulera au C.N.R.S., dans les domaines de la physique, de la chimie, de la métallurgie et des développements technologiques ; mais Félix Trombe n'oubliera pas ses racines et il consacrera ses loisirs à la préhistoire et à la spéléologie, qu'il abordera en scientifique et en sportif. Son nom restera attaché aux explorations du réseau d'Arbas (réseau Trombe), du gouffre de la Hennemorte et à des publications telles que : Gouffres et cavernes du Haut-Comminges, Le Centre préhistorique de Ganties-Montespan, La Spéléologie, Les Eaux souterraines et, surtout, son Traité de spéléologie, qui fait autorité en la matière.

Il sort en 1928 de l'institut de chimie de Paris, muni de son diplôme d'ingénieur-chimiste.

En 1930, il entre, comme boursier de thèse, chez le professeur Georges Urbain, spécialiste des terres rares, ou lanthanides. À cette époque, on ne connaît, dans un état de pureté satisfaisant, que quelques composés de ces éléments. Félix Trombe met au point plusieurs procédés adaptés à la préparation de ces métaux très réactifs et isole, à l'état pur, le lanthane, le néodyme, le cérium puis le gadolinium, le dysprosium et l'yttrium.

L'étude des propriétés physiques des métaux lui permet de mettre en évidence des phénomènes insoupçonnés d'une ampleur et d'une importance exceptionnelles. Citons, en particulier, le ferromagnétisme du gadolinium, le ferromagnétisme et l'antiferromagnétisme du dysprosium, les transformations allotropiques du cérium. Ces phénomènes s'accompagnent de tout un cortège d'anomalies (dilatation, conductibilité électrique, chaleur spécifique...) pour l'étude desquelles Félix Tr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Charlotte HENRY LA BLANCHETAIS, « TROMBE FÉLIX - (1906-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-trombe/